Plaisir ou bonheur : que choisirez-vous en 2018 ?

Vous êtes ici:||, Entreprendre|Plaisir ou bonheur : que choisirez-vous en 2018 ?

Nous dépensons tous beaucoup d’énergie et d’argent à chercher du plaisir et à éviter la douleur. Et nous espérons qu’en faisant cela, nous serons heureux. Pourtant, le bonheur nous échappe bien souvent.

Cap sur le bonheur en 2018

En guise de vœux, je vous invite à réfléchir, avec moi, à l’orientation que vous donnerez à vos projets cette année. Et surtout à la qualité de vie que vous souhaitez atteindre.

J’ai été frappée par le nombre d’articles et de conversations qui tournent autour du thème du bonheur, du plaisir, du bien-être au travail. Comme un appel à un monde meilleur. Comme s’il y avait une méthode infaillible pour vivre mieux… Il est vrai que le marasme socio-économique ambiant a tendance à nous rendre morose et déprimé.

Or, tous ces conseils et toutes ces réflexions ne font bien souvent qu’effleurer la surface des choses. Et font régulièrement un joyeux amalgame entre des concepts diamétralement opposés.

Le plaisir est immédiat, extérieur et égoïste. Il est pris, pas donné.
Le bonheur est intérieur, additif et généreux. Il donne et ne prend pas.

L’écart entre plaisir et bonheur est énorme : une différence fondamentale jusque dans notre câblage cérébral. Plaisir et bonheur donnent l’impression d’être interchangeables mais il n’en est rien.

Le plaisir est lié à des expériences extérieures agréables qui se succèdent, s’effacent et se remplacent. Et qui provoquent en nous un besoin de toujours plus … d’argent, d’alcool, de sexe, de sport, de biens matériels, …

Par opposition, le bonheur est le résultat d’une vie intérieure riche qui se traduit entre autres par une ouverture et une présence bienveillante aux êtres et aux choses. C’est un choix de vie : une volonté de tous les instants d’offrir la meilleure version de soi-même, d’être doux pour soi et pour les autres. Chaque fois qu’on y parvient, la joie rayonne en nous et autour de nous. La peur et la colère laissent la place à la confiance, à l’espérance.

 

Oser une communication qui a du sens

Plaisir et bonheur s’inscrivent autant dans la sphère professionnelle que personnelle. La question que tout entrepreneur devrait donc se poser en ce début d’année est la suivante : comment puis-je vivre, insuffler et communiquer le bonheur dans mon entreprise ?

Trop d’entrepreneurs se contentent de vendre du plaisir, en un raccourci facile vers des revenus rapides et répétés. Objectif (in)avoué : rendre les clients / utilisateurs / consommateurs accros au plaisir procuré par leurs produits ou services. C’est le business model de la plupart des entreprises de la mode, du web, du luxe, des jeux, du shopping, du voyage, de la gastronomie, du sport … mais aussi de la santé, de la finance, du coaching, etc. Bref, quasi tout le monde devrait réfléchir à sa manière de concevoir le business.

Car aujourd’hui de plus en plus de clients, consommateurs, citoyens veulent autre chose ! Ils sont en quête de sens, de valeurs, d’authenticité …. Ils aspirent à un nouvel équilibre pour affronter ces temps incertains et troublés.

Le bonheur ne s’achète pas. Il se découvre. Il se partage. Il rayonne. Il s’offre.
Et si vous aussi vous décidiez de construire une entreprise qui inspire le bonheur et respire la joie de vivre ? Bien sûr, le bonheur a de multiples visages. Mais dans tous les cas, il s’apprivoise, il se cultive en retrouvant son âme d’enfant, il se nourrit jour après jour. Ce n’est pas une voie facile.  Cela implique de privilégier en toutes circonstances l’ouverture, la bienveillance, le respect, la confiance… Mais n’est-ce pas un beau programme en ce début d’année ?

Inscrire le bonheur dans son plan marketing, c’est retrouver le goût de l’échange vrai avec ses clients, la joie du travail bien fait et valorisé, la passion partagée, la satisfaction du service rendu, l’émotion qui fait rêver ou sourire. Donner du sens à son action et à son entreprise, c’est redonner de la profondeur à sa vie  professionnelle, c’est rendre sa place à l’humain avant de penser productivité et rentabilité. Chaque entreprise, si petite soit-elle, peut devenir un catalyseur de changement. Soyez le premier artisan du renouveau de votre entreprise !

Il faut du courage pour ne pas succomber à la méfiance ambiante. Pour voir le meilleur dans chacun, et surtout chez soi. Pensez-y: n’est-il pas réjouissant d’espérer bien tomber plutôt que craindre de mal tomber ? D’espérer réussir plutôt que craindre d’essayer ? L’espérance est un cap difficile à tenir. Certains moqueront ceux qui s’y risquent, les rappelant aux illusions déçues, les qualifieront de naïfs, de personnes déconnectées de la réalité. Mais peut-on promouvoir l’attitude qui prône de rester connectés à la réalité telle qu’on la connaît si l’on espère innover, découvrir, transformer, évoluer, comprendre ? Qui a construit le monde dans lequel nous vivons, à votre avis ? Ceux qui ont critiqué et rejeté ou ceux qui ont osé embrasser l’inconnu ? Qui construira celui de demain ?  (Marie Robin)

Sens et bonheur à l’heure du digital

Plus que jamais, nos choix, nos interactions, nos connexions, nos loisirs, nos nourritures nous façonnent. Et c’est d’autant plus vrai que la parole se multiplie par la magie des réseaux et de la toile. Mais trop souvent nous y sommes en représentation, oscillant entre exagération et exaspération.

Nous suivons des modes sans même nous en rendre compte. Nous sommes inondés de bons conseils pour une vie plus zen, un management bienveillant, une alimentation vegan, une consommation plus responsable, etc. etc. Et sans trop y réfléchir, nous nous laissons emporter par tous ces courants. Nous contrôlons si peu de choses. Entre infobésité, discours creux et fake news, la tête nous tourne. Le monde perd chaque jour un peu plus le nord. Qui croire, que suivre ?

Il est temps de reprendre la barre, de redonner sens à notre quotidien. Pas à pas, nous pouvons changer de cap, aller vers plus d’authenticité, plus de solidarité, plus de partage de nos connaissances, de nos passions, de nos talents. Petit à petit nous pouvons faire le pari de retrouver nos rêves d’enfant. En puisant au fond de nous la force et le courage de faire confiance, de poser un regard positif sur le monde, envers et contre tout. Vous verrez … la vie s’éclairera comme par magie !

C’est en tout cas mon souhait et mon vœux le plus cher pour chacun en 2018 ! Que cette année vous entraîne sur les chemins escarpés mais tellement stimulants du bonheur profond et fécond.

Le sens de la vie est de trouver ses dons.
Le but de la vie est d’en faire don aux autres.
Pablo Picasso

By | 2018-11-06T18:43:36+00:00 22 janvier 2018|Categories: Actus, Entreprendre|2 Comments

2 Commentaires

  1. KPUB 2018-03-07 à 16 h 50 min ␣- Répondre

    Article intéressant !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plaisir ou bonheur : que choisirez-vous en 2018 ?

Send this to a friend