Emailing : 3 erreurs courantes et 5 bonnes pratiques

Vous êtes ici:||||Emailing : 3 erreurs courantes et 5 bonnes pratiques

Emailing : 3 erreurs courantes et 5 bonnes pratiques

Beaucoup de PME cherchent par tous les moyens à doper leurs ventes. Mais bien peu mettent en place les tactiques web nécessaires pour y parvenir. Parmi les outils de conquête clients, l’e-mailing est un moyen efficace pour améliorer rapidement vos performances commerciales.    

D’un côté, l’e-mail est un moyen de communication très populaire, qui a su évoluer et conquérir le canal mobile (près de la moitié des emails sont ouverts sur smartphone). De l’autre côté, l’e-mailing, peu coûteux et relativement simple, permet aux PME de générer rapidement des demandes de devis ou des prises de contact.

3 erreurs courantes qui plombent l’efficacité d’un emailing

  1. Envoyer votre emailing à partir de votre service mail classique (Outlook, Gmail ou autre)
    C’est l’erreur commise par beaucoup de petites structures (qui n’ont pas une énorme liste de contacts). De ce fait, elles peinent à créer des mailings esthétiques ET lisibles sur tout type d’écran. Elles ne peuvent automatiser la gestion des inscriptions et désabonnements (qui est une obligation légale), ni obtenir un suivi statistique de leurs envois. Enfin, elles risquent d’être considérées comme « spammeur » et d’être bloquées par leur service mail !
  2. Ne pas exploiter les résultats de votre emailing.
    Autre erreur que je rencontre souvent : des entrepreneurs envoient bien l’un ou l’autre email à leur base de clients mais ils sont incapables de dire qui a ouvert l’email, ce qui les a intéressés ou s’il a engendré une action ou une commande. Et aucun commercial n’a contacté les personnes qui ont montré de l’intérêt pour l’e-mail.
  3. N’envoyer que des emails opportunistes
    Autre approche fréquente : de nombreuses PME n’envoient des emailings qu’aux « grandes occasions » – création d’un nouveau site, ouverture d’un magasin, lancement d’un produit ou service. Après cela … silence radio pendant des semaines, voire des mois, jusqu’au prochain événement.

Si vous vous reconnaissez dans ce qui précède, je vous propose de repartir sur de bonnes bases et mettre en pratique les 5 bonnes pratiques qui suivent.

5 bonnes pratiques pour bien démarrer

Quel que soit votre objectif : acquérir de nouveaux clients, annoncer un événement, informer ou fidéliser vos clients, l’emailing est un outil marketing performant et peu onéreux. A condition d’adopter les bons outils et les bonnes pratiques.

1.      Choisir une solution d’emailing dédiée

Il existe aujourd’hui de nombreuses plateformes et services en ligne. Grâce à ces outils simples et faciles à prendre en main, il est possible de déployer en quelques clics des campagnes d’e-mailing aussi efficaces et pertinentes que celles des grands groupes.

Vous gérez tout avec un seul outil dédié : votre liste de contacts, la création de vos campagnes, leur diffusion et l’analyse des résultats. Pour les petites structures, je recommande Mailchimp, gratuit si votre liste de contacts ne dépasse pas 2000 personnes.

Send better email. Sell more stuff. MailChimp

2.      Privilégier un outil disposant de nombreux modèles préformatés

Avec les logiciels disponibles sur le marché, créer et diffuser une campagne d’emailing devient un jeu d’enfant.  Pas besoin de coder ou d’avoir des connaissances en HTML. Tous les logiciels proposent des modèles parfaitement responsive (lisibles sur tout type d’écran) qu’il suffit d’adapter selon sa charte graphique et de compléter avec son contenu.

3.      Cibler et personnaliser vos contenus

Tous les bons logiciels d’emailing permettent de segmenter vos listes de contacts afin de cibler vos envois et d’adapter votre communication en fonction de vos objectifs. Vous serez en mesure de personnaliser votre message, de l’envoyer au moment où votre destinataire sera le plus réceptif et de proposer à chacun l’offre la plus pertinente. Songez aux suggestions que reçoivent les clients d’Amazon !

4.      Adopter un marketing agile

La facilité d’utilisation des solutions d’emailing permet de réagir rapidement pour relancer vos ventes, introduire un nouveau produit, annoncer la création d’un nouveau service, l’ouverture exceptionnelle d’un magasin ou une offre temporaire. Ne ratez plus aucune occasion de rester en contact avec vos clients ou de faire parler de vous. Et n’oubliez pas d’entretenir régulièrement ce contact privilégié avec vos clients. Trouvez le rythme qui vous convient (chaque semaine, chaque mois ou chaque trimestre) et tenez le dans la durée. Pour que vos mailings soient vraiment performants, agilité doit rimer avec régularité.

5.      Mesurer vos résultats

Avec une solution d’e-mailing dédiée vous pourrez immédiatement évaluer l’efficacité de chaque action en analysant les statistiques de la campagne et en liant votre compte avec Google Analytics. Vous saurez ainsi qui a ouvert votre emailing, qui a cliqué sur quoi, qui s’est désabonné, etc. Et vous pourrez améliorer vos prochains messages.

By | 2018-04-11T19:40:01+00:00 8 juin 2016|Categories: Emailing|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Emailing : 3 erreurs courantes et 5 bonnes pratiques

Send this to a friend