32 étapes pour réussir son référencement local [Infographie]

Vous êtes ici:||||32 étapes pour réussir son référencement local [Infographie]

Même si les règles du référencement naturel (SEO) évoluent sans cesse, suivre certains principes de base vous permet, aujourd’hui comme hier, d’améliorer rapidement votre trafic organique et votre visibilité locale. 

Un parcours en 32 étapes

L’agence 99MediaLab condense en une feuille de route au format agréable à lire et facile à comprendre 32 étapes pour réussir son référencement local. Certaines de ces étapes relèvent du pur bon sens, d’autres sont sans doute « nice to have », mais une chose est sûre : si vous arrivez au bout de ce parcours, il ne fait aucun doute que vous améliorerez votre référencement local.

Votre site (étapes 1 à 7)

Le préalable pour un bon référencement local est bien sûr d’avoir un site avec un design agréable, responsive (lisible sur tous les écrans), dynamique (qui intègre un blog) et utile, où toutes les informations clés sur votre business sont accessibles à tout moment (votre adresse + numéro de téléphone apparaît sur toutes les pages). Pour attirer et convaincre les clients, votre site devra également intégrer une page de témoignages / avis clients ainsi qu’une page contact avec vos coordonnées complètes + une carte vous localisant. Enfin, assurez-vous que l’url de votre site fonctionne avec ou sans www.

Vos contenus (étapes 8 à 17)

Un bon référencement naturel dépend de plus en plus de la qualité de vos contenus. Google évaluera chaque page de votre site en fonction de la pertinence de son contenu (original, unique et qualitatif). Pour aider Google et vos clients à trouver les informations que vous distillez sur votre site, vous choisirez pour chaque page des mots clés pertinents (en vous aidant de l’outil proposé par Google Adwords) et variés (choisissez un mot clé différent pour chaque page afin de multiplier vos chances d’être trouvé). D’un point de vue plus technique, travailler son référencement naturel implique d’optimiser l’url de chaque page (et y intégrer le mot clé de la page), d’optimiser vos titres ainsi que les balises Title et les méta descriptions de chaque page. Enfin, ne négligez pas de remplir les balises <alt> de vos images, elles peuvent aussi influencer votre référencement. Sans oublier de construire le maillage interne de votre site pour faciliter la navigation vers vos pages profondes grâce aux liens qui renvoient d’une page à l’autre.

Votre visibilité (étapes 16 à 28)

Après avoir optimisé votre site et vos contenus, il s’agit d’en faire la promotion sur les réseaux sociaux. En commençant par créer une page entreprise Facebook, puis positionner votre entreprise sur Google Maps et compléter toutes les informations utiles sur votre business dans Google My Business (adresse, photos, texte d’intro, heures d’ouverture, etc.) N’oubliez pas d’ajouter votre entreprise sur Yelp et sur les annuaires locaux tels que Foursquare, Pages Jaunes, etc.

Votre crédibilité (étapes 29 à 30)

Obtenez des avis clients (vous pouvez commencer par les demander à vos meilleurs clients) et répondez aux commentaires.

Votre performance (étapes 31 & 32)

Ouvrez un compte Google Search Console et Google Analytics pour pouvoir analyser régulièrement vos résultats. Et en tenir compte pour vous améliorer sans cesse.

Source: 99MediaLab.com

2018-11-24T18:51:59+00:00 10 juin 2016|Référencement|3 Comments

3 Commentaires

  1. referencement madagascar 2016-08-12 à 12 h 06 min ␣- Répondre

    Bravo pour cet article. Le référencement naturel est de plus en plus affaire de qualité. Un bon contenu et des mots-clés permettraient d’avoir une meilleure rank sur Goole

  2. Yazan 2019-04-11 à 9 h 15 min ␣- Répondre

    Je ne suis pas convaincu par le fait qu’utiliser Google Analytics soit toujours une bonne pratique: L’outil est très performant, mais impose désormais (via RGPD) d’obtenir le consentement de l’internaute dès l’entrée du site dans la mesure où des données personnelles sont transmises à une entreprise tierce.
    Si vous avez la capacité/possibilité d’intégrer directement un module statistique autonome dans votre projet web, la solution est préférable: Pas de consentement à obtenir dès lors que vous n’êtes pas trop gourmands (i.e. on anonymise les données personnelles à défaut de consentement, mais au moins on a des statistiques fiables et complètes)

    • Christiane 2019-04-23 à 12 h 38 min ␣- Répondre

      Bonjour et merci pour votre commentaire.
      Bien sûr vous pouvez créer votre propre module statistique pour éviter le transfert de données personnelles à une entreprise tierce. Mais franchement ce n’est pas à la portée de tout le monde …
      Quant à savoir si vous capterez alors toutes les données statistiques, pas si sûre puisque vous devrez de toute façon obtenir le consentement de l’utilisateur et l’avertir de l’utilisation de cookies (et qu’il peut refuser).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

32 étapes pour réussir son référencement local [Infographie]

Send this to a friend