Facebook et Google dominent largement la publicité en ligne ciblée. Dans le match acharné qui les oppose, Facebook vient de marquer un point décisif en ouvrant sa régie publicitaire à l’ensemble des internautes. Mais dans le même temps, elle se plie aux exigences des autorités de protection de la vie privée puisque ses utilisateurs pourront -enfin- refuser le partage de leurs données personnelles avec les annonceurs. 

Des publicités Facebook visibles de tous les internautes

Facebook va élargir considérablement son réseau de publicité en ligne puisque ses annonces seront désormais visibles par tous les internautes, qu’ils utilisent ou non le réseau social.

Facebook utilisera des cookies, des boutons « like », et d’autres plugins embarqués sur des sites tiers pour suivre membres et non-membres.  Elle sera ainsi en mesure de mieux cibler les utilisateurs non-Facebook et diffuser des annonces pertinentes pour eux aussi.

Nous utilisons des cookies si vous avez un compte Facebook, si vous utilisez les Services Facebook, y compris notre site web et nos apps (que vous soyez inscrit(e) ou connecté(e) ou non), ou si vous consultez d’autres sites web et apps qui ont recours aux Services Facebook (y compris le bouton J’aime et nos outils publicitaires). Cette politique explique comment nous utilisons les cookies et présente les choix dont vous disposez par rapport à ceux-ci.

Vous trouverez tous les détails dans la section « Cookies » du site de Facebook, mise à jour ce 26 mai 2016.

Cookies Policy Facebook

Convaincue qu’elle peut cibler tout aussi précisément les non-membres en utilisant la masse de données qu’elle possède déjà sur près de 1,7 milliard d’utilisateurs, l’entreprise de Mark Zuckerberg va désormais utiliser ces données pour tirer des conclusions sur le comportement des non-membres, une approche connue sous le nom de ciblage par similarité.

Mais les pratiques publicitaires de Facebook ont fait l’objet de vives critiques de la part de diverses autorités de réglementation sur la vie privée, surtout en Europe. Pour y répondre, l’entreprise affichera à l’avenir une bannière à propos de son utilisation de cookies, comme le prescrit la directive européenne.

Possibilité d’opt-out pour chaque utilisateur Facebook

Plus tôt cette année, l’agence française de protection des données (CNIL) a mis en demeure Facebook de permettre aux utilisateurs de refuser le partage de leurs données personnelles avec les annonceurs, et de mieux informer les non-utilisateurs que leur comportement était suivi lors de la visite des pages Facebook.

Facebook a mis à jour sa page de politique de cookies pour refléter les modifications apportées à son réseau publicitaire.

  • Les utilisateurs Facebook peuvent choisir l’opt-out du système publicitaire. Ils ont la possibilité d’ajuster les paramètres de leur compte, en décochant l’option « Pubs sur des apps et des sites web en dehors des entreprises Facebook » (le oui est coché par défaut).

Opt-out Publicités Faceboo

  • Les non-membres peuvent également signifier leur refus via le site Your online Choices, site par ailleurs très intéressant dédié à la publicité reposant sur les centres d’intérêts et à la protection de la vie privée sur internet.

Your Online Choices

(Visited 1 times, 1 visits today)