4 mythes sur les réseaux sociaux pour les PME

Vous êtes ici:|||4 mythes sur les réseaux sociaux pour les PME

Mise à jour :

Aujourd’hui encore,  de nombreux entrepreneurs et dirigeants de PME considèrent les réseaux sociaux comme une distraction par rapport au business « sérieux ». Et pourtant…  Les grandes marques ont compris depuis longtemps l’effet de levier et d’amplification qu’ils peuvent apporter à leur stratégie marketing, en diffusant leurs idées plus vite, plus largement et de façon moins onéreuse.  

Certaines PME ont compris qu’elles disposaient enfin d’outils marketing gratuits pour promouvoir elles-mêmes leur entreprise. La démocratisation du marketing est en route! Pourtant, de nombreux mythes sèment la confusion et engendrent des désillusions lorsque le retour sur investissement ne se concrétise pas assez vite.

Mythe n°1: c’est simple

Le plus grand mythe à propos des réseaux sociaux, c’est que c’est facile et que cela peut être fait par un stagiaire à l’heure du déjeuner.

Faux. Quelle que soit la taille de l’entreprise, le social media marketing fait appel à de nombreuses compétences et suppose un ensemble d’actions qu’il faut créer et mettre en place. En voici quelques-unes:

  • Récolter, éditer, filmer, photographier et capturer du contenu
  • Présenter de manière créative, divertissante, ludique ou inspirante
  • Adapter votre contenu aux différents médias: articles de blog, tweets, posts Facebook, vidéos sur YouTube, présentations sur SlideShare, etc.
  • Contrôler que le contenu publié par différents employés respecte votre vision d’entreprise et votre image de marque
  • Publier  vos contenus sur les multiples réseaux que fréquentent vos clients
  • Diffuser vos contenus dans une variété de formats et de tailles afin qu’ils s’affichent correctement sur tout type d’appareil
  • Optimiser le contenu pour les moteurs de recherche (accessibilité et référencement)
  • Mesurer et analyser vos statistiques pour voir ce qui fonctionne ou pas et en tenir compte.

De plus, les réseaux sociaux déversent un déluge de données sur l’entreprise.  Il existe bien sûr des outils comme Hootsuite, Tweetdeck, etc. pour vous aider mais ils ajoutent souvent une couche de complexité et offrent rarement une véritable vue d’ensemble. Pourtant, dans une économie dirigée par la connaissance et la technologie, il est indispensable de maîtriser ce web social et l’ensemble des données qu’il délivre. Mieux vaut donc se faire accompagner par des spécialistes.

Mythe n°2: c’est gratuit

Créer du contenu de valeur et le publier sur de multiples plateformes prend du temps. Et le temps c’est de l’argent. Et dans bien de cas, les outils gratuits ne suffisent pas pour gérer, filtrer et exploiter efficacement ces médias.

Pour convertir vos lecteurs en prospects ou pour fidéliser des clients, il faut plus qu’une présence épisodique sur Facebook ou sur Twitter. Pour être efficace, votre social media marketing doit s’appuyer sur une vraie stratégie et la mise en œuvre d’un plan précis. Créer un page d’entreprise sur Facebook ne coûte rien, tweeter est gratuit, mais définir une stratégie de contenu et développer l’écosystème nécessaire pour soutenir votre effort marketing nécessite un investissement en temps et un budget. 

Bien écrire pour le web n’est pas donné à tout le monde. Mieux vaut confier cette tâche à des pros. Créer des vidéos et des photos professionnelles coûte également de l’argent.  Et ce n’est pas un travail d’amateur qui fera briller votre image de marque. Le fait que les outils soient gratuits et accessibles à tous ne signifie donc pas que le marketing des médias sociaux soit gratuit.

Mythe n°3: c’est Facebook

Parce que Facebook domine la scène des réseaux sociaux avec près d’un milliard d’utilisateurs, certaines entreprises pensent que c’est le seul réseau qui compte. Faux! Saviez-vous que sur Facebook moins de 15% de vos mises à jour sont visibles de vos abonnés?

  • Si vous êtes actif en B2B, LinkedIn est probablement bien plus intéressant pour vous. Et c’est l’un des réseaux sociaux les plus dynamiques.
  • Twitter peut vous permettre de créer un groupe ciblé plus vite et plus facilement que Facebook.
  • YouTube est incontournable si vous avez des produits à montrer et des processus à expliquer.
  • L’émergence d’un  web  visuel explique aussi que des réseaux comme Instagram et Pinterest attirent de plus en plus. Des études de cas révèlent que Pinterest est parfois plus efficace que Facebook pour le commerce social.

Bref, une fois de plus, une étude préalable s’impose pour déterminer où vous avez le plus de chance de rencontrer vos (futurs) clients. Car les réseaux sociaux ne doivent pas vous faire oublier les bases du marketing.

Mythe n°4: ça marche toujours

Il n’y a pas de magie: une présence sur les réseaux sociaux ne va pas sauver votre entreprise, ni faire décoller vos ventes! Si les bases de votre communication ne sont pas solides, votre présence sur les réseaux sociaux se traduira par un flop magistral.

Avant tout, vous devez avoir un site attrayant et du contenu intéressant et régulièrement mis à jour (via un blog par exemple) pour que les gens aient envie de le partager sur les réseaux sociaux. Il vous faut créer votre écosystème web: 

  • votre site est le coeur de ce dispositif: il sert à informer et présenter votre entreprise, vos produits et vos services ;
  • votre blog nourrit, inspire et informe régulièrement vos clients: il permet de vous faire (re)connaître comme expert dans votre domaine ;
  • les réseaux sociaux servent à propager ces infos et à converser avec vos clients, à  les divertir, les toucher  … bref, à montrer et valoriser le côté humain de votre entreprise ;
  • les e-mailings réguliers prendront ensuite le relais pour promouvoir votre activité et rappeler à vos clients qu’ils peuvent compter sur vous.

Vous devez donc sans relâche intéresser, convaincre, inspirer, engager la conversation pour développer une  communauté de gens passionnés autour de votre entreprise. Et, bien sûr, cela demande du temps, de l’engagement et de la persévérance.

En conclusion,

Les habitudes des consommateurs ont changé. La plupart d’entre eux se renseignent en ligne avant de réaliser un achat.  Ils utilisent pour ce faire les moteurs de recherche, ils visitent les sites et les blogs et demandent l’avis de leurs connaissances et discutent avec d’autres internautes sur les réseaux sociaux, sur les forums, etc. Si vous pensez qu’une présence web et sociale n’est pas pour vous, vous prenez le risque de vous faire dépasser par des concurrents qui auront investi la place avant vous et connaîtront mieux que vous les attentes des clients puisqu’ils auront répondu à leurs questions ou tenu compte de leurs suggestions.

La clef du succès est bien dans la stratégie choisie: des contenus de qualité, publiés régulièrement, au bon endroit et au bon moment et un intérêt marqué pour vos interlocuteurs qui se traduit par un dialogue soutenu. Voilà qui attirera à coup sûr de nouveaux clients!

Source: Inspiré de l’article de Jeff Bullas – 4 Myths of Social Media Marketing

By | 2018-04-11T19:40:24+00:00 22 avril 2013|Categories: Réseaux sociaux|1 commentaire

Un commentaire

  1. Olivier CHAILLOT 2013-05-14 à 11 h 37 min ␣- Répondre

    Merci de rappeler ces fondamentaux ! Dans un monde où chacun a du mal à « comprendre pour agir », reprendre les bases qui restent valables même si les outils évoluent est salutaire ! Il est en effet difficile d’agir sans « construire sa vision stratégique » afin de concevoir un plan d’actions structuré et efficace …
    Cordialement
    Olivier CHAILLOT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 mythes sur les réseaux sociaux pour les PME

Send this to a friend