Les 3 C d’un contenu visuel efficace

Vous êtes ici:||||Les 3 C d’un contenu visuel efficace

Mise à jour :

Les recherches sur la mémoire ont montré qu’après une semaine nous ne nous rappelons pas plus de 10% de ce que nous avons entendu. Par contre, cela monte à 65% lorsqu’un visuel est associée au message.

La prolifération des infographies et des vidéos tend à indiquer que les marketeurs ont compris l’utilité des visuels pour mieux faire passer le message des marques.

Mais, savez-vous ce qui rend ce contenu visuel vraiment efficace? Comment être sûr que vos visuels poussent à agir, qu’ils dépassent la simple illustration d’une information? Et comment créer un contenu visuel qui incite votre auditoire à faire quelque chose, et pas simplement dire « j’aime »?

Prise de décision & cerveau reptilien

La partie du cerveau qui pousse quelqu’un à changer d’habitude ou à s’éloigner du statu quo est le «vieux cerveau», encore appelé le cerveau reptilien. Celui-ci a des exigences très spécifiques auxquelles tout message doit répondre:

  • le vieux cerveau n’a pas la capacité de langage, de sorte qu’il a besoin d’images pour l’aider à se réveiller et décider d’agir.
  • le vieux cerveau est un mécanisme très simple – comme un interrupteur on / off – les visuels doivent donc être très simples.
  • le vieux cerveau est un composant du mécanisme de survie de votre cerveau: vos visuels doivent toucher l’instinct de survie et le rendre réceptif à un message de changement.

Recommandations pour optimiser vos visuels

Pour créer un contenu visuel efficace, trois composantes essentielles:

Contexte: 

Votre client doit comprendre que le statu quo est dangereux. Votre visuel devra lui montrer les lacunes pour le convaincre et créer un sentiment d’urgence pour l’amener à changer. Si vous vous bornez à présenter votre solution et à décrire ses qualités, ne vous attendez pas à ce qu’il saute sur l’occasion.

Contraste: 

Votre contenu visuel doit montrer le contraste entre le statu quo et la solution proposée. Ce contraste est nécessaire pour aider le cerveau à prendre une décision. Ce dernier ne perçoit pas de valeur s’il n’y a pas de contraste. Montrez donc clairement comment votre solution peut combler les lacunes et surmonter les insuffisances de la situation existante.

Concret: 

Utilisez des visuels simples et concrets, directement compréhensibles. Des visuels complexes et abstraits sèment la confusion dans le cerveau et paralysent la prise de décision.

En conclusion,

La prochaine fois que vous créez du contenu visuel pour vos campagnes de marketing, rappelez-vous ces trois C.  Ils vous mèneront à des interactions plus efficaces et réussies avec vos (futurs) clients.

Source: Content Marketing Institute
Crédit photo:
Marketo

 

By | 2018-04-11T19:40:24+00:00 24 avril 2013|Categories: Content marketing|5 Comments

5 Commentaires

  1. Sam 2013-04-25 à 12 h 24 min ␣- Répondre

    Le conseil sur le contexte prend tout son dans le cadre de l’e-commerce. J’en parle justement dans un article pour wizishop intitulé « Développez ses ventes avec la curation de contenu (marchand) » : http://bit.ly/ZNfGnv

  2. Cédric Debacq 2013-04-28 à 5 h 45 min ␣- Répondre

    Bonjour et merci pour cet article.

    Cependant auriez-vous des exemples de visuels qui remplisse les conditions de ces 3 C et qui ont fait leur preuve dans leur efficacité ?

    Bon dimanche
    Cédric

    • Christiane Waterschoot 2013-04-28 à 21 h 28 min ␣- Répondre

      Le Content Marketing Institute, dont je me suis inspirée pour cet article, donnait un exemple vidéo que je n’ai pas repris car je ne le trouvais pas particulièrement pertinent (trop verbeux et trop lent). Par contre, j’ai partagé il y a quelque mois une vidéo sur le branding qui intègre bien les trois C. Elle est visible ici.

      Cela étant dit, réunir ces trois composantes en une seule illustration ou une seule photo relève de la haute voltige. Et je n’ai pas d’exemple sous la main.
      Par contre, l’approche prend tout son sens dans une vidéo, une animation ou une présentation. Et les exemples sont également plus facile à trouver ;-).

      Belle semaine
      Christiane

  3. Grospiron 2015-01-09 à 8 h 56 min ␣- Répondre

    Merci pour cet article ! J’utilise depuis peu slideshare pour créer des articles plutôt visuel et j’avoue que cela est plus efficace à mon goût que les articles ne comportant que du texte.
    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les 3 C d'un contenu visuel efficace

Send this to a friend