Le profil LinkedIn d’un entrepreneur en 12 étapes – exemples et astuces

Vous êtes ici:||||Le profil LinkedIn d’un entrepreneur en 12 étapes – exemples et astuces

LinkedIn est bien plus qu’un site de recherche d’emploi. C’est une source incroyable et fiable pour trouver des influenceurs, des prospects, des partenaires, des fournisseurs et des nouveaux talents.

LinkedIn est d’autant plus intéressant pour les professionnels qu’il ne brouille pas (ou très peu) les frontières entre vie privée et business. C’est avant tout un réseau par et pour les professionnels. Et chacun doit veiller à préserver cet équilibre.

Linkedin pour les entrepreneurs

Un profil complet, à jour et attrayant indique au monde professionnel que vous êtes ouvert aux affaires.

LinkedIn peut vous être utile à tous les niveaux de votre organisation :

  1. Trouver des partenaires ou des fournisseurs: LinkedIn est l’annuaire moderne des professionnels. Bien utilisé, son moteur de recherche vous donnera accès à des profils très ciblés qui correspondent précisément à vos termes de recherche.
  2. Améliorer votre prospection : découvrez de nouveaux prospects ; filtrez les leads récoltés lors de salons, via votre site Web ou lors d’événements. Préparez chaque rendez-vous ou appel téléphonique en étudiant le profil de votre interlocuteur.
  3. Engager des collaborateurs : la fonction recrutement est bien sûr au cœur de l’activité de LinkedIn
  4. Faire de la veille : inscrivez-vous aux groupes pertinents pour votre secteur et suivez les influenceurs
  5. Développer votre réseau : par le biais des recommandations et des inmails, vous pourrez contacter à peu près n’importe qui (beaucoup plus efficace que la technique du cold call).
  6. Vous faire (re)connaître : publiez régulièrement des articles ou des prises de position est un peu moins onéreux et plus efficace que la publicité pour faire connaître votre entreprise. Mais attention à ne pas faire de la promotion déguisée. Il s’agit d’informer, d’aider les lecteurs … et si vos contenus sont suffisamment pertinents et intéressants, ils devraient, tôt ou tard, vous amenez des clients !

Un profil LinkedIn efficace en 12 étapes

La partie supérieure de votre profil LinkedIn s’appelle la carte d’introduction. C’est la première chose que les personnes qui consultent votre profil verront. Soignez-la !

1. Image de profil et d’arrière-plan pro et séduisante

Premier élément visible de votre profil LinkedIn, votre photo de profil en dit déjà long sur vous. Choisissez-la récente, souriante, naturelle, sobre, professionnelle. Celui qui cherche à vous contacter sera heureux de mettre un visage sur un nom.

Mes conseils pour une photo LinkedIn vraiment pro

  • Souriez ! C’est tellement plus sympa pour celui qui vous découvre.
  • Portez une tenue adaptée à votre profession
  • Regardez l’objectif, droit dans les yeux
  • Choisissez un arrière-plan clair qui vous mette en valeur
  • Soignez le cadrage (pas de photo en pied, focus sur le visage)

Et pour découvrir les bonnes pratiques et ce qu’il faut vraiment éviter , je vous invite à lire l’article des pros @ Meero : 11 conseils pour avoir la photo de profil LinkedIn parfaite en 2019

Un profil LinkedIn qui se cache derrière une silhouette ne donne pas envie de le contacter. On est en droit de se demander : « qu’a-t-il (ou elle) à cacher ? ». Pas idéal pour entamer une relation de confiance … D’ailleurs, selon Linkedin les profils avec une photo ont 21x plus de vues et jusqu’à 36 fois plus de messages. Qu’on se le dise !

Votre photo de profil fait partie de votre carte de visite professionnelle. Pas de selfie, pas de photo de vacances, de groupe ou lors d’une fête. LinkedIn n’est pas Facebook. Ne vous trompez pas de cible. Mais vous pouvez bien sûr, en fonction de votre métier, choisir une approche plus créative, comme ci-dessous.

Souvent négligée, l’image d’arrière-plan vient compléter la première impression visuelle. Elle peut également transmettre un message fort à votre sujet ou faire le lien avec votre business.

En tant que consultant, profession libérale, freelance ou dirigeant de PME, c’est une belle occasion de mettre en valeur votre activité, votre marque, vos valeurs.

Taille image de profil = minimum 400 x 400px
Taille Image de fond : 1584 x 396 px – inférieure à 8Mo
Pensez aux mots clés pour vos noms de fichier : photo de profil = vos nom-prénom ; photo d’arrière-plan = nom de votre société + qualificatif)

2. Un titre accrocheur ET porteur de sens

Le titre apparaît juste en-dessous de votre nom sur LinkedIn. Il permet de comprendre qui vous êtes dans un contexte professionnel. Quel est votre métier, votre responsabilité, vos atouts.

Il fut un temps où ce titre correspondait au dernier intitulé de fonction. Aujourd’hui, on recommande de faire un meilleur usage des 120 caractères qui suivent votre nom.

Le titre doit séduire sans racoler, informer sans exagérer. Exit les « gurus » et autres « experts auto-proclamés ». Laissez vos interlocuteurs juger et témoigner de votre expertise. Ne pas être à la hauteur de ses prétentions est le plus mauvais signal que vous puissiez donner !

C’est tellement vrai, qu’on parle même de « l’effet LinkedIn » pour qualifier ces titres aux descriptifs superfétatoires.

Effet LinkedIn

Pas facile toutefois d’en dire le plus possible en quelques mots seulement. Creusez-vous les méninges pour être créatif, clair et informatif. L’objectif est de donner envie d’en savoir plus sur vous !

Alors plutôt que d’indiquer que vous êtes graphiste freelance (ce qui donne 10990 résultats !), donnez quelques précisions pour sortir du lot et donner envie de consulter votre profil plutôt que celui du voisin !

Bref, réfléchissez à ce que vous aimeriez dire à ceux qui vous contactent ! C’est déjà une manière d’entamer la conversation !

Cliquez sur le crayon pour modifier votre titre
Longueur du titre : 80-120 caractères

Et comme certains chefs d’entreprise, vous pouvez même adapter votre titre en fonction des besoins de votre entreprise (par exemple pour indiquer que vous engagez). Ce n’est pas l’usage standard mais pourquoi pas ?

On trouve même des profils virtuels créés par certaines agences pour renforcer l’image de leur business. C’est le cas d’Audrey Tips, la coach virtuelle de l’agence éponyme.

Une astuce qui permet au passage aux fondateurs de l’agence de recommander leur coach virtuel. Malin !

3. Un résumé qui donne envie de vous contacter

Rédiger un résumé est un exercice de haute voltige. C’est un savant mélange de vision, aspirations et réalisations, avec un zeste de passion et d’originalité.

Montrez qui vous êtes, ce qui vous rend unique et ce qui vous anime. Faites-vous aider si vous ne vous sentez pas à l’aise. Ou, à tout le moins, faites relire votre prose par un esprit critique affuté. Car si votre présentation est plus convaincante que celle de vos concurrents, il y a de fortes chances pour qu’on se tourne vers vous plutôt que vers eux.

C’est ici que vous commencez à construire votre image de marque. Fuyez les clichés et mettez-vous à la place de vos interlocuteurs. Quelles sont les informations utiles pour eux ? Que devraient-ils savoir de vous, de vos points forts, de vos valeurs ? Ne vous contentez pas de dire que vous êtes « orienté résultats » ou que vous êtes « dynamique, flexible, … », démontrez-le plutôt en parlant de ce que vous avez déjà accompli ou de ce que vous rêvez de faire.

Attention à ne pas confondre profil personnel et page d’entreprise. Si vous dirigez une entreprise, votre résumé ne se limite pas à ce que fait votre entreprise. Vous êtes plus que votre entreprise. Votre personnalité et votre expertise propre contribuent certes à la notoriété de votre entreprise mais vous ne vous résumez probablement pas à votre entreprise.

De nombreux entrepreneurs abordent le résumé à la manière d’un pitch précisant les objectifs et les valeurs de leur entreprise. C’est sans doute très efficace, mais j’avoue préférer une touche plus personnelle.

Quelle que soit votre approche, voici quelques points à garder à l’esprit lorsque vous rédigerez votre résumé :

  • Soignez la lisibilité : des phrases courtes, une grammaire et une orthographe irréprochables
  • Structurez votre texte : divisez-le en paragraphes courts ; utilisez des caractères spéciaux pour attirer l’attention, des listes à puce, etc.
  • Intégrez les mots-clés qui amèneront les bonnes personnes à consulter votre profil
  • Rédigez à la première personne pour plus de convivialité (sauf si ce n’est pas une bonne pratique dans votre secteur d’activité)
  • Terminez avec une invitation à vous contacter (rappelez vos coordonnées)
  • Mettez votre résumé régulièrement à jour pour coller à votre actualité / à vos projets.
  • Enrichissez-le avec des présentations, vidéos, documents et liens utiles.
    Mettez en valeur vos plus belles œuvres.

Longueur du résumé : 2000 caractères – 40 mots minimum
Nombre de Médias : (quasi) illimités

En tant qu’entrepreneur ou dirigeant d’entreprise, je vous conseille d’aborder ce résumé comme un credo entrepreneurial. C’est en tout cas l’approche que j’ai choisie.

N’hésitez pas à inclure des contenus multimédias qui renvoient vers votre site web, vers une vidéo ou une plaquette de société. Des aides visuelles fortes sont une ouverture de plus vers vos futurs clients.

Enfin, pensez aux mots clés mais fuyez les « buzzwords ». ils vous feront ressembler à un « mouton de panurge » ! Voici quelques-uns des termes les plus galvaudés.

Source : Viuz

4. Un parcours professionnel qui rend hommage à vos talents

Il n’est pas nécessaire de mentionner tous vos emplois précédents. Choisissez ceux qui apportent une réelle valeur à votre parcours et sont susceptibles de faire la différence. Bien plus qu’une liste de fonctions et postes successifs, il s’agit de montrer comment votre profil professionnel s’est enrichi au fil des différents postes occupés.

Pour chaque poste listé, expliquez ce que vous y avez fait et joignez une présentation ou un document pertinent. Le plus important consiste à montrer vos succès et accomplissements plutôt que de lister des tâches et fonctions.

Le profil de Serge Dielens est à cet égard exemplaire. En voici un extrait.

N’oubliez pas de mettre votre parcours régulièrement à jour. Si vous avez changé de fonction, gagné un prix, participé à un projet intéressant, il est logique de mettre à jour votre profil en conséquence.

Astuce : Un parcours professionnel sera vu 12x plus s’il comprend plusieurs étapes

5. Cursus scolaire et formation continue.

La formation continue n’a jamais été aussi importante. Ainsi, si vous êtes sorti de l’université il y a bien longtemps, il est souhaitable de montrer que vous continuez à vous former (tout change tellement vite de nos jours !).

Au-delà des diplômes et du cursus scolaire classique, ajoutez les formations professionnelles que vous avez suivies au cours de votre carrière. De nombreux MOOC et formations en ligne offrent des certifications qu’il est très facile d’ajouter à LinkedIn.

Allier expérience et formation continue vous donnera un avantage concurrentiel indéniable par rapport aux concurrents qui se reposeraient sur des connaissances acquises il y a bien longtemps. Car, quel que soit votre secteur d’activités, la formation continue n’est plus une option, c’est une nécessité, pour montrer que vous restez compétitif et maîtrisez votre secteur.

Ma première formation universitaire date d’il y a 40 ans … Elle était suffisamment générique pour m’accompagner très longtemps. Mais elle ne suffisait pas pour crédibiliser ma nouvelle activité d’entrepreneur. Je me suis donc formée pour pouvoir jongler avec de nouvelles compétences. Cela m’a semblé indispensable pour asseoir ma crédibilité en tant que consultante en communication web.

6. Une liste de compétences pertinentes

 Le cadre des compétences peut rapidement devenir brouillon.

Bon à savoir : LinkedIn vous permet de supprimer toutes les compétences non pertinentes ou non souhaitées. Vous devriez donc supprimer les compétences qui ne correspondent plus à vos intérêts professionnels.

Il est préférable de limiter les compétences et d’obtenir plus d’appuis sur chacune d’entre elles que d’énumérer un large éventail de compétences non sanctionnées.

7. Recommandations.

Les recommandations sont l’un des moteurs de la nouvelle économie de la confiance. Ces marques d’appréciation que vous accordent vos clients, partenaires ou collaborateurs attestent de la qualité de vos services et sont, à ce titre, plus que précieuses.

Pour les obtenir, vous devrez en faire la demande auprès de certains contacts privilégiés. Mais attention à bien les sélectionner (pas d’amis proches qui pourraient sembler suspects) de manière à ce que ces avis soient sincères, crédibles et utiles. Il va sans dire que vous ne pouvez demander une recommandation qu’à un contact LinkedIn de premier niveau.

Pour ajouter la section recommandations à votre profil, cliquez sur le bouton en haut à droite « Ajouter une section au profil ». Pour ensuite solliciter une recommandation, cliquez sur le crayon dans le cadre « Recommandations ». Et n’oubliez pas de personnaliser votre message.
Bon à savoir : L’algorithme de LinkedIn tient compte du nombre de recommandations que vous obtenez et des mots-clés qui y sont inclus.

8. Des expériences extra-professionnelles valorisantes

Ne négligez pas cette section. Extrêmement prisée aux Etats-Unis, elle gagne en importance en Europe également. C’est que votre personnalité ne se résume pas à votre persona professionnelle. Certaines expériences en disent long sur votre personnalité. N’hésitez pas à en parler !

9. Profil public, URL personnalisée et coordonnées de contact

Une URL personnalisée permet de vous trouver plus facilement. Ceux qui ont un nom commun pourraient découvrir que leur URL particulière est déjà prise ; dans ce cas, ajouter un lieu ou un numéro derrière le nom peut être une solution.

Pour personnaliser l’url de votre profil public, suivez les explications de LinkedIn.

L’URL personnalisée doit comporter entre 5 et 30 caractères.
Astuce : N’oubliez pas d’inclure un lien vers votre profil LinkedIn dans votre signature mail.

En tant qu’entrepreneur, votre profil public doit être visible des visiteurs qui ne sont ni membres, ni connectés à LinkedIn. Vous pouvez paramétrer vos préférences de visibilité en dehors de LinkedIn depuis la page des préférences de visibilité de votre profil. Vous pouvez définir très précisément quelles sections de votre profil seront affichées publiquement ou non.

Vos coordonnées complètes. Comme entrepreneur, vous aurez à cœur de faciliter le contact en complétant vos coordonnées mail, téléphone ainsi que votre site web, votre profil Twitter, etc. Pour compléter vos données de contact, suivez les indications de LinkedIn.

10. Activité et publications

Partager des informations et publier des articles est un excellent moyen de montrer votre expertise et de gagner en notoriété.

Une fois de plus, c’est la régularité qui fera la différence. Plus vous publierez et plus de personnes réagiront à ce que vous partagez, plus votre profil sera visible dans le flux quotidien. Si vous voulez vraiment utiliser LinkedIn comme outil de contact et de prospection, prévoyez de partager au moins 1 contenu par semaine, soit des infos issues de votre veille, soit des articles publiés sur votre site.

 A (re)lire : Publier sur LinkedIn, 7 erreurs à ne pas commettre

Rejoignez les groupes LinkedIn liés à votre métier, vos produits et services, ou créez les vôtres et invitez d’autres personnes. Même s’il s’agit d’un réseau social axé sur les professionnels, il n’en demeure pas moins social, et vous devrez vous engager pour réussir à bâtir votre votre présence et à tirer le meilleur parti de l’expérience.

Suivez les pages des entreprises avec lesquelles vous travaillez, commentez leur contenu et encouragez les autres à faire de même pour le vôtre. Et bien qu’il n’y ait pas de pénurie de contenu axé sur les ventes sur LinkedIn, essayez de viser un mélange de contenu utile et promotionnel, et concentrez-vous sur la façon dont le lecteur ou le public pourrait en profiter (conseils et astuces sur les produits, guides, mises à jour commerciales pertinentes, nouvelles actuelles, etc.)

Pour attirer l’attention de vos prospects, engagez-vous sur leurs messages en les partageant, en les mettant en parallèle, et en faisant des commentaires perspicaces qui montrent votre expertise. Ne vous contentez pas de commenter, « intéressant » Rendez votre commentaire mémorable.

Pour l’instant, le contenu le plus populaire sur LinkedIn en ce moment est la vidéo native (pas YouTube). Téléchargez une vidéo directement depuis votre appareil au lieu de mettre un lien externe vers YouTube. L’algorithme favorise la vidéo native car il n’y a pas de lien sortant vers une autre plate-forme.

Enfin, utilisez des hashtags pour augmenter la visibilité de certains contenus.

11. Visibilité, mobilité, agilité

Référencement et visibilité. Comme toutes les plateformes de médias sociaux, LinkedIn a son propre algorithme. Il n’y a pas de solution miracle pour propulser votre profil vers le sommet, mais il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour vous rendre plus visible, par exemple :

  • Inclure des mots-clés pertinents dans votre titre
  • Ajouter votre ville dans votre profil
  • Insérer des échantillons de travail impressionnants
  • Complétez vos coordonnées
  • Mettre en valeur les intérêts des bénévoles ou des organismes de bienfaisance
  • Joignez-vous à des groupes axés sur l’industrie

Mobilité & agilité : téléchargez l’appli mobile pour suivre et interagir sur LinkedIn quand bon vous semble.

Comme pour la version de bureau, vous pourrez ainsi rechercher les profils de vos prospects & contacts, chercher des entreprises et des groupes, envoyer et recevoir des messages, suivre l’actualité de votre secteur, et bien plus encore …

12. Traduction de votre profil

Si votre entreprise travaille à l’international ou sert plusieurs communautés linguistiques, je vous recommande de créer votre profil en plusieurs langues.

A partir de votre profil principal, vous pouvez créer autant de profils supplémentaires que vous le souhaitez. Pour cela, cliquez sur l’icône de votre profil dans la barre de menu en haut à droite, puis sur Voir le profil, puis Ajouter profil dans une autre langue. Choisissez la langue dans le menu déroulant. Il vous reste à traduire les différents éléments de votre profil. Si vous avez besoin d’une aide à la traduction, je vous conseille Deepl.

Bon à savoir :  Les personnes qui consultent votre profil verront celui-ci dans la langue qu’ils utilisent habituellement. Si vous n’avez pas traduit votre profil dans leur langue, ils verront le profil principal. Attention, il n’est pas possible de faire d’un profil secondaire (traduction) un profil principal.

En conclusion

Un profil LinkedIn réfléchi, complet et convaincant est indispensable pour tout entrepreneur et dirigeant de PME. Mais ce n’est que le début de votre périple sur LinkedIn.  Il s’agit ensuite de développer votre réseau, de tisser des liens et de créer une page entreprise.

Pour cela, je vous invite à consulter les autres articles de mon dossier LinkedIn pour les PME.

Dossier LinkedIn pour les PME et indépendants

2019-07-15T16:18:28+00:00 10 avril 2019|LinkedIn|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend