Réflexion du vendredi | 13

 

Une fois n’est pas coutume, c’est une fable que je vous fais découvrir aujourd’hui. Je viens moi-même d’en prendre connaissance et  je la trouve porteuse d’un très chouette message.

 

La légende de l’âne et du puits

Un jour , l’âne d’un fermier tombe dans un puits.
L’animal gémit pitoyablement pendant des heures et le fermier se demande bien ce qu’il va faire. Finalement, il se rappelle que l’animal est vieux et que, de toute façon, le puits doit disparaître. Il en conclut donc qu’il n’est pas rentable de tenter de récupérer l’âne.

Il invite tous ses voisins à venir l’aider. Ils prennent tous une pelle et commencent à boucher le puits. Au début, l’âne réalise ce qui se passe et se met à crier terriblement. Puis, à la stupéfaction générale, il se tait. Quelques pelletées plus tard, le fermier regarde au fond du puits et est très étonné de ce qu’il voit.
A chaque pelletée de terre qui tombe sur lui, l’âne réagit aussitôt : il se secoue pour enlever la terre de son dos et piétine ensuite le sol sous ses sabots. Pendant que les voisins du fermier continuent à jeter de la terre et des cailloux sur l’animal, il se secoue et monte toujours plus haut. Bientôt, tous sont stupéfaits de voir l’âne sortir du puits et se mettre à trotter !

La vie essaye parfois de vous engloutir sous toutes sortes de décombres.
L’astuce pour « se sortir du trou » est de « se secouer pour mieux avancer » ; chacun de nos ennuis, chaque épreuve et chaque échec est une pierre qui permet de progresser. Nous pouvons sortir des puits les plus profonds en n’arrêtant jamais de nous battre.

Ne vous laissez pas abattre, ne baissez jamais les bras, vous pouvez toujours remonter !
Le secret: Secouez-vous et réagissez!