Dans ce deuxième billet du dossier LinkedIn pour les PME nous allons voir comment construire un profil LinkedIn utile pour votre business.  
 
En tant qu’indépendant ou dirigeant de PME, la principale question que vous devez vous poser avant de commencer, c’est : comment faire pour que les professionnels de mon secteur me trouvent, consultent mon profil et aient envie d’entrer en contact avec moi, de rejoindre mon réseau ou d’acheter mes produits?  Bref, comment me distinguer et convaincre?
 

Trop souvent considéré comme un site réservé au recrutement, LinkedIn est en fait un puissant outil de marketing B2B pour les indépendants, les dirigeants d’entreprises et tous les décideurs. Avec 175 millions d’adhérents dans le monde, il est une ressource clé pour établir des connexions avec les professionnelset les entreprises, débouchant de plus en plus souvent sur de nouvelles collaborations et de nouveaux contrats.

S’inscrire sur LinkedIn est facile.

Rendez-vous sur www.linkedin.com . Tout ce dont vous avez besoin, c’est une adresse mail et un mot de passe. Créer un profil standard est totalement gratuit et suffit largement dans un premier temps.

C’est ici que commence l’incroyable odyssée de votre « «networking 2.0».
Une fois inscrit, LinkedIn vous demande de compléter une série de renseignements  personnels. Toutes ces informations contribuent à vous mettre en valeur et, surtout, permettent d’optimiser votre référencement.

Fastidieux ? Peut-être. Utile ? Absolument puisque cela vous rend plus visible aussi bien dans LinkedIn que dans Google!

Cet article n’étant pas un tuto exhaustif, pour toutes les questions que vous pourriez vous poser à propos de la configuration de votre compte, je vous recommande de lire un livre blanc très complet : La configuration de LinkedIn de Matthieu Laferrière. Prenez le temps de bien remplir les sections Profil, Préférences email et Compte. Vous pouvez y régler de manière très précise les paramètres de confidentialité et ce que vous souhaitez partager et avec qui, et bien d’autres choses encore. Laissez de côté pour l’instant la section Groupes, entreprises et applications, nous y reviendrons dans un prochain billet.

Astuce : Modifiez l’URL de votre profil public pour que votre prénom et votre nom y apparaissent. Il sera ainsi beaucoup plus facile à mémoriser. Vous pourrez paramétrer cela dans les préférences.

Compléter son profil à 100%

Au fur et à mesure que vous complèterez votre profil, vous verrez progresser en haut à droite un curseur indiquant le degré d’achèvement ainsi que des suggestions pour le compléter. Selon LinkedIn un profil complet augmente de 40% l’efficacité de votre marketing. Les informations que vous partagez permettent à des professionnels -recruteurs, fournisseurs, futurs clients ou partenaires éventuels- de mieux vous connaître. Cette étape est donc indispensable pour développer votre visibilité et votre notoriété dans votre secteur d’activité.

Evolution du profil

Depuis ses débuts en 2009, LinkedIn a parcouru un long chemin. Le profil d’utilisateur devient de plus en plus simple et visuel. Une navigation aérée, des cadres bien définis et des icônes claires pour  repérer facilement les différentes sections. La fonction d’édition en ligne,  directe et intuitive, permet de modifier ou compléter son profil en un clin d’œil.

Le B.A. BA du profil LinkedIn

Les ingrédients de base du profil se regroupent en une série de cadres, dont le nombre varie en fonction de vos choix.

  1. Le premier cadre correspond à votre « carte de visite ».
  2. Le deuxième met en avant votre activité.
  3. Le troisième, parfois très long, commence par un résumé de votre parcours suivi de votre expérience avec la description de vos postes précédents, de vos compétences, des langues que vous maîtrisez, de vos projets, de votre formation et de vos prix et récompenses.
  4. Le quatrième liste vos recommandations
  5. Le cinquième met en avant vos relations
  6. Viennent ensuite vos groupes et d’autres cadres encore, en fonction de vos sélections.
  7. Enfin, la colonne de droite montre la force de votre profil et illustre de façon très visuelle votre réseau.

On distingue profil complet (tel que le découvrent les membres de votre réseau) et profil public. Dans les préférences de votre compte, vous pourrez définir très précisément les éléments de votre profil qui seront visibles ou non des personnes que vous ne connaissez pas.

Abordons à présent le premier cadre, celui qui retient l’attention (ou pas). Gardez bien à l’esprit votre objectif premier : faire bonne impression et mettre en valeur vos talents.

La photo

Dans la nouvelle version, LinkedIn met encore d’avantage l’accent sur votre visage avec une image plus grande. Mieux vaut donc choisir une photo de qualité, sans arrière-plan.  Vous êtes sur un réseau professionnel, pas sur Facebook. Pas de photo de vacances donc. Un portrait studio ou équivalent. Présentez-vous comme vous le feriez pour rencontrer un client. Souriez. Donnez envie de vous rencontrer. Votre photo donne le ton : soyez pro et sympa!

Les profils avec photo sont en moyenne 7 fois plus consultés que les autres !

Astuce: Lorsque vous sauvegardez votre photo, pensez aux mots-clés: donnez à votre fichier un nom utile pour le référencement (par exemple prénom-nom-titre.jpg).

Le titre

A droite de la photo, juste en dessous de votre nom, vous avez 120 caractères pour expliquer ce que vous faites. Considérez ce titre comme votre vitrine. Il s’agit de vous positionner par rapport à vos concurrents.  Evitez donc les titres trop généraux comme Chef de Projet ou Responsable Commercial ou Consultant ou « Looking for new opportunities ». Qui vous chercherait sur base de ces mots-clés? Personne. Soyez précis et «vendeur». 120 caractères, cela vous laisse la place de préciser pas mal de choses. Osez vous distinguerFreelance Support to Marketing, Sales & Communication – The missing Swiss knife in your company ! ou encore Business consultant dedicated to SME’s, Winner Equiwoman Award 2012 Belgium

Songez à utiliser des mots clés qui vous propulseront en tête dans les résultats de recherche.

L’utilisation de mots-clés est critique. Au plus un mot ou une phrase apparaît dans votre profil, au plus vous avez de chances d’apparaître en tête des résultats de recherche pour ce mot ou cette phrase. Choisissez les 2 ou 3 mots-clés qui sont les plus représentatifs de votre activité. Des combinaisons de 2 ou 3 mots donnent les meilleurs résultats. En panne d’idées? Regardez les offres d’emploi pour votre type de fonction, des profils similaires, les termes utilisés par votre secteur.

Lorsque vous les aurez trouvé, où placez-vous vos mots clés? Répartissez-les sur l’ensemble de votre profil (sans exagérer bien sûr – il faut qu’il reste agréable à lire) et en priorité dans les sections suivantes: le titre, votre expérience, le résumé, vos compétences.

Sachez que LinkedIn comptabilise tous les mots-clés de votre profil pour vous positionner dans les résultats de recherche avancée. En maximisant l’utilisation de vos mots-clés, vous gagnez en crédibilité, en visibilité et vous pouvez atteindre plus de prospects. Tenez-en compte!

En dessous du titre apparaît votre localisation et votre secteur d’activité – à choisir dans un menu déroulant (parfois frustrant!).

Viennent ensuite le nom de votre employeur actuel, les noms de vos employeurs  précédents (les titres de fonction ont disparu) et le nom de l’établissement où vous avez suivi votre dernière formation.

Enfin, pour terminer ce premier cadre, à gauche apparaît l’url de votre profil public et à l’extrême droite un bouton cliquable avec les coordonnées. 

 

Par défaut les sites web ont comme intitulé: site de la société ou blog. Fuyez les termes vagues. Votre site porte le nom de votre marque, tant mieux. Vous avez plusieurs sites avec des contenus différents. Dites le! Pourquoi quelqu’un cliquerait-il sur un lien s’il ne sait pas où il mène? Généralement, il ne le fait pas. Voilà peut-être une occasion manquée.

Comment faire? Lorsque vous enregistrez vos informations, cliquez sur le premier menu déroulant et choisissez « autre », vous aurez alors la possibilité d’indiquer ce que vous voulez avant de donner l’url de votre site. Cqfd!

Pour éviter de trop allonger ce billet, les cadres suivants seront abordés dans un prochain article.