Trouver tout, tout de suite : telle est l’exigence des internautes à la recherche d’informations. Corollaire de cet attente: les entrepreneurs doivent trouver le moyen de capter l’attention et convaincre en quelques secondes. La concurrence est féroce car chaque individu reçoit (ou subit) chaque jour des milliers de sollicitations.

Pour être efficace, un contenu web doit réunir trois conditions: il doit être facile à trouver et à consommer et suffisamment attrayant pour que le consommateur aie envie de le partager.

Les 3 ingrédients d’un bon contenu web

Trois ingrédients pour une méthode appelée par les anglophones la méthode des 3S : searchable – snackable – shareable, résumée dans l’infographie reprise en fin d’article.

Clé n°1 : un contenu accessible

Avec plus de 100 milliards de recherches sur Google chaque mois, vous avez tout intérêt à intégrer dès le départ l’optimisation SEO dans votre écriture web et non comme une réflexion après coup.

Il s’agit non seulement de créer un contenu pertinent, capable de capter l’attention de vos clients, mais aussi et surtout un contenu dont les mots-clés correspondent aux thématiques de votre secteur d’activité. Bref, un contenu qui vous amènera de nouveaux prospects. Une bonne stratégie de contenu commence d’ailleurs par établir une liste de mots-clés de référence.

Clé n°2 : un contenu digeste

Des études récentes suggèrent que la durée d’attention des adultes a chuté de 12 secondes en 2000 à 8 secondes en 2012. De plus, nous sommes de plus en plus nombreux à consommer du contenu sur des appareils conçus essentiellement pour lire « au vol ». Il n’est plus question ici de s’asseoir à une table de banquet mais plutôt de s’arrêter brièvement pour prendre un snack, quand on en a le temps.

Il s’agit donc de créer un contenu vite avalé et facile à digérer. Vos prospects sont des gens pressés qui veulent aller à l’essentiel. Pas besoin de longues dissertations. Ou alors, une fois de temps en temps (un article de fond tous les mois est même recommandé) – un peu comme le banquet, que l’on apprécie d’autant plus qu’il est rare.

Fragmentez votre contenu en petites bouchées apéritives qui laisseront votre lecteur sur sa faim (juste un peu !) et lui donneront envie de revenir pour en déguster encore.  Vos clients cherchent des réponses à des questions précises. Donnez-leur ce qu’ils demandent mais invitez-les aussi à découvrir d’autres contenus.

Clé n°3 : un contenu à partager

Les gens aiment et commentent du contenu sur Facebook plus de 3,2 milliards de fois par jour. Chaque fois que vous publiez du contenu, demandez-vous donc si quelqu’un trouvera cela assez intéressant pour le partager.

Un contenu de qualité devient source d’échange et de discussion. C’est un contenu qui se partage sur les canaux sociaux et professionnels. C’est un contenu suffisamment intéressant pour donner envie d’inviter collègues et amis à en prendre connaissance. Et si ce contenu devient viral, c’est une passion qui se propage, c’est une réputation qui se crée, c’est un succès qui s’annonce à coup sûr.

Pour résumer : 3 clés, 3 S, 1 infographie

threegraphic (1)