[30/01/17 17:25:44] Christiane Waterschoot:

SEO : la pyramide de votre succès en ligne

Vous êtes ici:||, Référencement|SEO : la pyramide de votre succès en ligne

Mise à jour :

Vous avez un site web agréable et intéressant. Bravo ! Malgré cela, les visiteurs ne se bousculent pas aux portillons. Se pose alors la question : avez-vous fait tout ce qu’il fallait pour qu’il soit bien vu de Google et des autres moteurs de recherche ? Connaissez-vous la marche à suivre? 

Pour qu’un site gagne en popularité et en trafic, il est en effet indispensable de suivre les règles de base du référencement (ou SEO).

Le référencement ou l’optimisation pour les moteurs de recherche (en anglais, Search engine optimization : SEO) est un ensemble de techniques visant à favoriser la compréhension du contenu d’une ou de l’ensemble des pages d’un site web par les moteurs de recherche.
On considère généralement que le positionnement d’un site est bon lorsqu’il est classé dans l’une des dix premières réponses d’une recherche sur des mots-clés correspondant à sa thématique. (source: wikipedia)

Parvenir dans les premières places des résultats de recherche, tel est l’objectif prioritaire de votre site car SANS VISIBILITE VOUS N’EXISTEZ PAS!

La pyramide SEO créée par SEOMOZ, experts en référencement, vous indique la marche à suivre (étapes et priorités) pour améliorer vos résultats.

1.     Contenu et accessibilité

Plus que jamais, un contenu de qualité (riche, pertinent et vivant) est le socle à partir duquel se construit votre crédibilité. Un contenu unique et accessible, afin que robots et internautes le trouvent, l’apprécient et le fassent grimper dans les classements. Et cela suppose bien entendu que les aspects techniques de votre site soient parfaitement maîtrisés (code, ergonomie, architecture, redirections et liens internes).

Comment optimiser votre contenu ?

  • En respectant une série de critères techniques comme la présence de balises  « title », « description » et « H1 » correctement complétées ; de descriptions « alt » sur toutes vos images, d’URL compréhensibles, etc.
  • En incluant un « sitemap» , utile tant pour les moteurs de recherche que pour les visiteurs qui y découvrent comment votre site est structuré.
  • En soignant le contenu éditorial : non seulement la qualité des textes mais aussi la richesse et la pertinence des visuels. Et surtout, fuyez comme la peste les copier-coller et les contenus dupliqués.

Google -comme tous les moteurs de recherche- analyse la performance de votre contenu à travers plusieurs indicateurs : nombres de pages vues par visite, temps passé sur chaque page, taux de rebond, etc.

2.     Mots clés et ciblage

Le choix des mots-clés est essentiel. Selon certains, cette étape précède  même la création du contenu. En fait, l’un ne va pas sans l’autre. Avoir une vision claire de l’ensemble des mots clés à déployer pour bien mettre en valeur son activité est critique.  Et chaque page de votre site devra être associée à l’un de ces mots clés.

Comment choisir vos mots clés ?

  • En tenant compte des mots ou expressions les plus utilisées dans les recherches relatives à vos produits ou services.  Dressez une liste des termes les plus employés dans votre métier.
  • Des outils tels que le Générateur de mots clefs de Google vous aident à découvrir les termes les plus populaires et à enrichir votre palette avec des synonymes.

Optimiser son référencement, c’est aussi cibler les bonnes requêtes. Savoir ce que les visiteurs viennent chercher sur votre site, comment ils se comportent et s’ils passent à l’action.

Car un site bien conçu voit certes son trafic augmenter au fur et à mesure que croît le nombre de ses pages, mais ce n’est pas pour autant un indicateur de réussite. Cela ne veut pas dire qu’il atteint le public visé, celui qui est susceptible de se transformer en clients ou en prescripteurs.  Pour cela, il faut surveiller d’autres indices comme les contacts récoltés, les abonnements à une newsletter, les documents téléchargés ou encore les ventes réalisées.

3.     Liens et maillage

Dès que vous aurez ajouté du contenu sur votre site, vous pourrez commencer à créer des liens entrants : c’est la première étape de la promotion de votre site. Cette étape parfois négligée est d’autant plus importante que le nombre de liens pointant vers votre site est l’un des critères utilisés par Google pour déterminer votre popularité.

Quels types de liens ? Ceux qui ont le plus de valeur sont ceux provenant de sites traitant de la même thématique, de sites faisant autorité (médias, sites de référence) ou des liens inclus dans le texte d’une page.

Comment et où obtenir ces liens ?  

  • Via les annuaires. Attention, une description unique par annuaire.
  • Via les communiqués de presse sur certains sites dédiés. Ici aussi, veillez à ne pas dupliquer le contenu.
  • En pratiquant le « guest posting », c’est-à-dire en invitant d’autres bloggeurs à écrire sur votre site, ce qui permet d’établir des liens de qualité d’un site à l’autre (de préférence intégrés dans l’article) ou en écrivant soi-même sur d’autres blogs.

Attention aux liens acquis de manière illégitime (achat massif de liens par exemple), ils peuvent nuire gravement à votre e-réputation et à votre référencement.

4.     Socialisation et viralité

La dernière étape de votre effort de référencement consiste à utiliser les réseaux sociaux tels que Facebook, LinkedIn ou Twitter – et bien d’autres encore – pour promouvoir et amener plus de trafic vers votre site.

Avec le nombre croissant d’utilisateurs des réseaux sociaux, lorsque vous diffusez un contenu qui plaît, il se viralise.  Les votes sociaux (« +1 », « j’aime », « tweet », « pin », …) et les partages contribuent à vous faire connaître et renforcent le maillage des liens vers votre site. Ces nouvelles sources de trafic sont également un moyen supplémentaire de fidéliser vos visiteurs (fils RSS, abonnements, fans, etc.).

Ainsi, le référencement naturel (SEO) se transforme progressivement en référencement social (SMO = optimisation des réseaux sociaux).

En conclusion,

On assiste à un glissement du centre de gravité des efforts en matière de référencement: bien sûr il faut toujours des bases solides mais les seules approches techniques d’optimisation du code,  de multiplication des mots-clés ou de netlinking ne suffisent plus à vous propulser aux premières place de Google.

Il faut avant tout déployer un contenu de qualité pour espérer gagner en popularité et en notoriété.

Et il faut le promouvoir sans relâche à travers tous les médias et canaux à votre disposition. C’est à ce prix seulement – et l’effort est intense et constant – que vous accéderez aux plus hautes marches du podium.

Et si vous rencontrez une agence web qui vous chante un autre refrain, un bon conseil: fuyez !

By | 2018-04-11T19:40:24+00:00 4 mars 2013|Categories: Inbound Marketing, Référencement|Tags: |1 commentaire

Un commentaire

  1. Louis 2017-02-22 à 11 h 27 min ␣- Répondre

    Excellent article, je suis 100% de votre avis en ce qui concerne la pair que font les contenus et les mots clés.

    Parce que sinon, comment les contenus peuvent se positionner dans les pages de recherche des moteurs si ceux-ci ne comprennent pas les mots clés cibles ?

    Concernant la recherche de mots clés, je vois souvent que l’outil de Google AdWords semble être le must pour trouver ces expressions cibles. Mais il semble que cet outil est bridé si l’on n’effectue pas de campagnes de liens sponsorisés.

    De ce fait, les données affichées ne permettent pas vraiment d’en tirer de bonnes conclusions.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

SEO : la pyramide de votre succès en ligne

Send this to a friend