80% des internautes recherchent des informations locales. Les propriétaires de commerces de proximité doivent en être conscients. Si votre présence en ligne n’est pas optimisée pour le référencement local, les clients potentiels ne vous trouveront pas. Et s’ils ne vous trouvent pas, ils iront chez votre concurrent. C’est pourquoi, si vous êtes le propriétaire d’un commerce ou d’une entreprise locale, vous devez impérativement maîtriser les codes du SEO local pour attirer des clients vers votre enseigne.

Lorsqu’il est réalisé correctement, le référencement local peut vous aider à générer plus de trafic vers votre commerce physique et convertir plus de prospects à partir de votre présence en ligne. Il peut également vous aider à rivaliser avec les grandes marques et à rester compétitif.

Cet article vous guidera en vous proposant six tactiques efficaces pour renforcer votre stratégie de référencement local.

Bref rappel : le référencement local, de quoi parle-t-on ?

Le référencement local est une réponse adaptée aux requêtes associées à un lieu précis. Mais pas que … il tient compte aussi de la géolocalisation de la personne qui effectue une recherche (même générale) pour fournir les réponses les plus pertinentes pour chacun.

Les résultats d’une recherche locale apparaissent de trois manières dans les SERP :

  • Dans les annonces Google Ads (s’il y en a) –vous payez pour apparaître tout en haut de l’affiche (pour toucher au mieux 20% des internautes avec un taux de conversion de 0,5 à 4%).
  • Le Pack local (ou boîte Google Maps) – qui présente le top 3 des entreprises locales selon Google (auquel vous aurez accès si votre référencement local est performant)
  • Les résultats organiques – désormais renvoyés hors de première vue (et où votre position dépend largement de l’optimisation SEO de votre site web).

Pour en savoir plus : Comprendre la page de résultats de Google (SERP)

Pour le référencement local, les moteurs de recherche suivent des principes habituels du SEO global. Toutefois, lorsqu’ils indexent un site pour répondre à une requête locale, ils analysent aussi des facteurs spécifiques, tels que les avis en ligne, les citations, la performance du profil Google My Business, etc.

Le référencement local n’a jamais été aussi complexe et critique pour les entreprises locales. Pour être visible, il faut plus qu’un beau site web et un bon contenu. Vous devez être inclus dans le « pack local » de Google. Et c’est d’autant plus difficile que le nombre d’entreprises visibles dans les résultats de recherche locale est passé de 7 à 3 !

Qui est concerné ?

Toutes les entreprises qui ont un ancrage local :

  • Tous les commerçants de quartier, y compris le boucher, le légumier bio, l’esthéticienne, …
  • Toutes les professions libérales (notaires, comptables, médecins, architectes, assureurs, …)
  • Tous les indépendants, artisans, entrepreneurs, freelances, …
  • Toutes les filiales et les franchises d’enseignes nationales ou internationales
  • Les petites industries, …

Quelles informations locales recherchent les internautes ?

En 2014 déjà, une enquête de Search Engine Land montrait que près de la moitié des recherches effectuées en ligne portaient sur des produits, services ou solutions de proximité. Depuis lors, cette tendance n’a fait que croître.

Deux exemples pour mieux comprendre

Prenons deux exemples pour illustrer l’importance d’optimiser son référencement local.

Si je cherche un plombier à Etterbeek (mon quartier à Bruxelles), Google me renseigne 3 entreprises plus ou moins proches de chez moi. Cela me donne immédiatement accès à leur numéro de téléphone, leur adresse, leur site web et leurs heures d’ouverture. Et comme ma recherche s’effectue un dimanche, je constate que seul le deuxième est accessible 24h/24. Et si je regarde au-delà du Pack 3, les premiers résultats de recherche organique me renvoient vers des annuaires locaux. Alors, comme je suis pressée, il est probable que je contacte la deuxième entreprise, d’autant que c’est tout près de chez moi !

Imaginons une autre requête : « restaurant Vegan Bruxelles ». Dans ce cas, j’obtiens également 3 adresses avec en plus des précisions intéressantes pour chaque établissement (l’un a une terrasse, l’autre une formule à volonté et le troisième prend en compte les régimes particuliers). J’ai également accès à de nombreux avis clients que je peux consulter.

Comme je n’y connais pas grand-chose, je me plonge dans les avis clients pour me faire ma petite idée avant de choisir. Une fois de plus, si l’une des 3 adresses m’inspire, je ne chercherai pas plus loin.

Dans les deux cas, une conclusion s’impose : les entreprises ou les commerces qui n’apparaissent pas dans ce top trois proposé par Google risquent fort de trouver plus difficilement des nouveaux clients

Faites à présent le test pour votre activité (sans mentionner votre nom bien sûr ^^) et tirez-en les conclusions qui s’imposent.

6 tactiques pour améliorer votre référencement local

Si vous vous demandez comment accéder à ce fameux Top 3 du Pack local Google, je vous propose quelques solutions plus ou moins faciles et rapides.

1. Optimiser votre profil Google My Business

La première étape consiste à créer, revendiquer et optimiser votre fiche entreprise Google My Business.

C’est l’étape la plus facile à mettre en place et pourtant elle est souvent négligée. Or, c’est le facteur le plus important pour le classement local.

Créer ou revendiquer votre fiche en 5 minutes, top chrono!

Si vous n’avez pas encore revendiqué votre profil Google My Business (GMB), faites-le maintenant. Cela ne prend que quelques minutes et c’est gratuit.

Connectez-vous à votre compte Google, accédez à la page créer votre profil entreprise Google My Business , suivez les instructions de Google et revendiquez votre statut de propriétaire de l’établissement. C’est le moyen le plus simple et le plus efficace pour commencer à améliorer votre référencement local.

Pour plus de détails, je vous invite à (re)lire mes articles sur le sujet :

Google My Business, l’atout visibilité des entreprises locales

J’ai testé les Google Posts : un joli coup de pouce aux PME

Compléter et animer votre profil GMB

Une fois créé et revendiqué, assurez-vous de bien compléter votre profil GMB et de fournir tous les renseignements utiles sur votre entreprise : nom, adresse, coordonnées de contact, heures d’ouverture, etc.

Ajoutez le logo de votre entreprise, des photos pertinentes, une description de votre activité, des produits et services que vous offrez. Mais ce n’est pas tout !

Ne commettez pas l’erreur que font la plupart des débutants : une fois complété, ils ne touchent plus à leur profil GMB. Au contraire, prenez l’habitude de le consulter et de le mettre à jour aussi souvent que possible. Pourquoi ? Parce tout évolue vite et parce que vos clients sont avides de nouveautés.

Comment faire ? Voici quelques suggestions :

  • Préciser les jours et heures d’ouverture spéciale, les actions spéciales
  • Promouvoir des événements, des activités, des nouveautés (en ajoutant des posts Google)
  • Ajouter régulièrement de nouvelles photos de vos produits, réalisations, activités
  • Encourager vos clients à poster des avis

2. Ne pas oublier les annuaires

Au-delà de Google My Business, il existe de nombreux annuaires où votre commerce ou entreprise devrait apparaître. Eh oui. Les annuaires ne sont pas morts ! Ils sont désormais en ligne.

Ils sont d’autant plus intéressants que les Pages Jaunes, 118712,  Apple Maps, Foursquare se classent souvent en tête des résultats de recherche Google pour les requêtes de recherche locale. Toute personne qui vérifie ces répertoires peut être redirigée vers votre site Web ou votre entreprise si vous optimisez vos inscriptions. Cela vous aidera non seulement à augmenter votre trafic de recherche organique, d’obtenir des liens de retour, et surtout de gagner des prospects qualifiés.

Comment choisir des annuaires gratuits pertinents ?

Il existe un très grand nombre d’annuaires en ligne. Beaucoup sont spammy ou inutiles. Pas facile de s’y retrouver. Déjà, il faut distinguer trois grands types d’annuaires : généralistes, thématiques et locaux.

  • Parmi les annuaires généralistes, Europages ou Kompass sont certainement incontournables pour les entreprises en B2B. En plus bien sûr des incontournables mentionnés plus haut.
  • Les annuaires thématiques se multiplient. Ils apportent des liens plus spécialisés et donc plus pertinents pour le référencement. On retrouve dans cette catégorie des annuaires tels que TripAdvisor, Booking ou Le petit futé pour les voyages et hôtels, LaFourchette ou be pour les restaurants, etc.
    Ou des sites qui regroupent les professionnels comme starofservice ou Listminut.
  • En matière d’annuaires locaux, on retrouve les sites de groupements de commerçants de quartier, les sites des villes et des régions, etc.

Bon à savoir : la mention de votre site web sur des annuaires ou sites tiers est appelée citation dans le jargon SEO. Elles arrivent en 5ème position des facteurs influençant le SEO local. Sachez aussi que les moteurs de recherche explorent le Web à la recherche de ces citations pour valider ou mettre à jour leurs propres informations.

Dans le dernier sondage Local Search Ranking Factors, les experts en recherche locale ont estimé que les facteurs liés aux citations représentaient environ 13,31 % des 50 principaux facteurs.

Cohérence et pertinence

Il est crucial que vos coordonnées soient toujours exactes et à jour, sinon vous risquez de perdre des clients potentiels. Pourtant quand j’effectue des recherches pour mes clients, je trouve souvent beaucoup d’incohérence, avec des traces d’anciennes adresses, de numéros de téléphone qui ne sont plus utilisés, etc.

  • Veillez à la cohérence de vos informations sur les différents annuaires ou sites de référence.
  • Assurez-vous qu’il n’y a pas de fautes d’orthographe et évitez d’utiliser des abréviations ou quoi que ce soit qui prête à confusion.
  • S’il y a un changement dans vos coordonnées, mettez à jour TOUTES vos annonces en conséquence.

3. Optimiser vos contenus et votre site pour le SEO local

L’étape suivante consiste à optimiser le contenu de votre site Web pour qu’il soit pertinent pour vos clients locaux. En effet, si vos contenus ne répondent pas à leurs requêtes, les clients ne vous trouveront pas car Google ne vous mettra pas en lumière.

Des mots clés dédiés

Vous devez donc, en priorité, comprendre ce que cherchent vos clients et y répondre mieux que vos concurrents. Pour trouver leurs questions, aidez-vous d’outils comme Answer The Public.

Souvent, les entrepreneurs qui me consultent se plaignent de ne pas savoir quoi dire sur leur site ou de ne pas avoir de contenu pour démarrer un blog. Dans l’exemple ci-dessous, vous verrez qu’à partir du mot boulanger, Answer The Public vous propose déjà des dizaines d’angles différents, liés ou non à un lieu. C’est un bon point de départ !

Attention toutefois, optimiser vos mots clés pour le référencement local ne signifie pas abuser de l’association de chaque contenu avec votre localisation. Ou, de lister en footer tous les lieux où vous exercez votre activité (pratique rejetée par Google) ! Tout est dans la mesure : il est certes recommandé d’associer le nom de votre commerce avec sa localisation à plusieurs endroits clés de votre site (page d’accueil, store locator (si vous avez plusieurs magasins), page contact, sans oublier les balises <title> et les méta-descriptions). Et de bien mettre en évidence (page d’accueil + footer) vos coordonnées (tél. et email) afin de faciliter la prise de contact.

Des coordonnées cohérentes

Pour rappel, vos coordonnées (nom, adresse et numéro de téléphone) doivent être parfaitement cohérentes sur chaque canal web sur lesquels elles apparaissent. Soyez rigoureux dans l’appellation de votre commerce, employez partout les mêmes numéros de téléphone et email de contact.

En cas d’erreur ou d’incohérence, contactez immédiatement le propriétaire du site tiers où l’erreur apparaît et demandez-lui de la corriger.

Structure et netlinking

En outre, pour optimiser votre site pour le SEO local, vous devriez également être attentif aux éléments suivants :

  • Améliorer le maillage interne (liens d’une page à l’autre) et externe
  • Optimiser et localiser le cas échéant les balises titres, les méta-descriptions, les inter-titres, etc.
  • Ajouter des pages « locales » surtout si vous avez plus d’un point de vente
  • Inclure une carte Google Maps sur votre page contact
  • Associer la presse locale à vos efforts de link building
  • Obtenir des liens entrants de partenaires locaux, d’influenceurs ou de sites de référence

Source : SEOcamp 2019

4. Encourager et cultiver les avis en ligne

Les preuves sociales telles que les avis en ligne, les études de cas et les témoignages sont parmi les signaux les plus importants que vous puissiez recevoir.

Mieux un commerce ou une entreprise est notée, meilleur sera son référencement. En effet, parmi les critères examinés par les moteurs de recherche, le nombre d’avis positifs que vous obtenez sur Google, Yelp, Facebook ou ailleurs peut vous faire remonter dans les résultats de recherche.

Si je reprends l’exemple des restos vegan à Bruxelles, le premier qui apparaît sur la liste locale, Ami, obtient une note de 4,3/5 pour 445 avis. Les consommateurs sont friands de ces avis qui leur permettent de prendre des décisions éclairées.

 

Il est clair que les commentaires positifs vous aideront à attirer de nouveaux clients. Alors, n’hésitez pas à demander à vos clients satisfaits de partager leurs commentaires positifs.

Les critiques positives incitent 68 % des consommateurs à utiliser votre entreprise locale.
91% des millénaires font autant confiance aux critiques en ligne qu’aux recommandations personnelles.

Conseils pour motiver vos clients à donner leur avis

  • Demandez toujours un avis aux clients (satisfaits) qui ont recours à vos services.
  • Envoyez un SMS ou un e-mail après l’achat, en demandant à votre client de donner son avis.
  • Répondez toujours aux commentaires des clients dès que vous les lisez.
    Remerciez les pour leurs commentaires positifs et encouragez-les à revenir.
  • Si vous recevez une évaluation négative, vous devriez vous excuser pour l’inconfort et essayer de résoudre le problème poliment et professionnellement.

5. Penser à la recherche mobile et vocale

Le nombre de recherches locales sur smartphone est en constante augmentation. Le mérite en revient à l’accessibilité et à la disponibilité croissante de l’internet à haut débit.

Avec plus de 33,7 millions de mobinautes chaque jour, le smartphone est le premier écran pour se connecter au quotidien, d’après l’étude annuelle de Médiamétrie sur Internet en France. Au quotidien, 54% des internautes utilisent leur mobile. Environ 22 millions d’internautes surfent sur le web chaque jour via leur ordinateur et 12,6 millions via leur tablette. A noter également que 69% des internautes quotidiens se connectent via plusieurs écrans.  (JDN)

Il est donc essentiel de concevoir et développer un site Web responsive, parfaitement adapté à tous les écrans, afin d’améliorer l’expérience utilisateur.

Optimisation UX mobile

Voici quelques conseils pour optimiser votre site Web pour une utilisation mobile :

  • Optimisez vos images et vidéos (poids et netteté) pour réduire leur temps de chargement.
  • Soignez la navigation. Assurez-vous que les visiteurs trouvent facilement ce qu’ils cherchent.
  • Améliorer la vitesse de chargement des pages.
  • Ajoutez des boutons de partage à vos pages produits et à vos articles de blog.
  • Utilisez des outils tels que le test Google Mobile-Friendly Test pour vérifier si votre site Web répond ou non aux besoins des utilisateurs mobiles.

Requêtes conversationnelles

C’est un fait, la recherche vocale est plus simple et plus pratique que la saisie de texte, surtout sur smartphone. Rien d’étonnant donc qu’elle progresse rapidement. Comment s’y préparer ?

Voici quelques suggestions :

  • Pensez en termes de questions / réponses. Privilégiez les titres commençant par « comment, où, que faire, quand, pourquoi … ) faisant écho aux questions des internautes.
  • Créez des landing pages répondant à des questions précises que pourraient se poser vos clients.
    C’est d’autant plus important que de nombreuses recherches vocales sont suivies d’une action (prise de contact, visite en magasin, achat).
  • Transformez votre page FAQ en une série d’articles courts et pointus qui seront autant d’opportunités pour votre référencement naturel et local.
  • Optimisez les mots clés de longue traine (plusieurs mots) qui répondent à des requêtes plus longues et plus proches de la conversation.
  • Retravaillez vos contenus pour placer une question dans le titre, structure votre contenu comme une réponse complète à cette question.
  • Soignez le balisage de vos pages et structurez vos données. Les résultats enrichis (rich snippets) qui en résultent sont particulièrement adaptés à la recherche vocale.

Source : Eskimoz

6. Renforcer votre présence sur les médias sociaux

Les médias sociaux ont également un impact sur votre présence dans les résultats de recherche locale. Ils se prêtent parfaitement à la construction d’une communauté de passionnés autour de votre marque.

Les bénéfices que vous pouvez retirer d’une présence efficace sur les réseaux sociaux sont nombreux.

  • Vos comptes sociaux sont une source de backlinks et de trafic vers votre site web.
  • La promotion dynamique de votre entreprise sur les réseaux sociaux peut accroître votre notoriété.
  • Si votre contenu est apprécié, il est partagé et peut même devenir viral.

Voici quelques actions à prévoir :

  • Identifier les résesaux les plus pertinents pour votre entreprise
  • Encourager vos fans à donner leur avis sur vos produits et services
  • Présenter vos réalisations sur Facebook, Instagram ou Pinterest pour inspirer prospects et clients
  • Inviter les personnes qui vous suivent à poser des questions et à suggérer des améliorations
  • Distiller des contenus courts et visuels, faciles à partager.

Analyse et amélioration continue

Au fur et à mesure que vous mettrez en œuvre les mesures proposées plus haut, vérifiez l’impact que chacune aura sur votre référencement naturel local. Et ne vous arrêtez pas en chemin, même lorsque vous aurez intégré le Pack 3 de Google.

En référencement comme en tout, rien n’est jamais acquis. Si l’un de vos concurrents décide de mieux travailler son référencement, vous risquez de perdre ce que vous aurez chèrement acquis.

L’optimisation SEO ne s’arrête jamais. Bon travail !