Bien des entrepreneurs croient encore que le marketing se cantonne au cercle extérieur.

Pour eux, marketing = publicité.  Pour cela, il suffit de prendre ce que l’usine produit ou ce que l’entreprise vend et organiser un battage médiatique pour le faire connaître du public et le promouvoir. C’est ce que font la plupart des entreprises, les politiciens, les associations, les banquiers, la grande distribution, les décideurs en tous genres ;  bref, à peu près tout le monde.

Le cercle intérieur suivant a pourtant tellement plus d’impact. C’est le cercle où se racontent les histoires qui rassemblent une communauté. C’est ici que convergent les intérêts et s’alignent les  visions du monde.  Dans ce cercle, les marketeurs malins reconnaissent que leur produit ou service n’est pas pour tout le monde, mais se mettent en quatre pour que certaines personnes le préfèrent à n’importe quel autre.

Le cercle suivant est souvent négligé. A ce niveau, le marketing œuvre sur tout ce qui entoure le produit ou le service  – de l’usage qui en fait à l’assistance technique qu’il requiert, du confort d’utilisation au gain de productivité- afin de changer la perception du produit lui-même.
C’est ce que Zappos a fait pour les chaussures. Ikea va volontairement dans l’autre sens avec son assemblage de meubles et son approche de la livraison. Et quand vous allez dans un restaurant très cher, vous choisissez bien plus que ce que le chef cuisine. Produits et services ne sont que des produits si vous les traitez de cette façon.

Enfin, le cercle intérieur est le produit ou le service lui-même. Lorsque le produit que vous vendez porte en lui sa communication, quand il est remarquable et mérite qu’on en parle, quand il change le jeu – le marketing devient beaucoup plus facile. Or, c’est parce que vous avez intégré le marketing dès la création du produit, que vous pouvez faire l’économie du battage médiatique.

En cas de doute, si votre marketing ne fonctionne pas, la réponse est facile: rentrer d’un cercle.

Source : traduction libre d’un article de Seth Godin