Je découvre à l’instant un chouette abécédaire sur le personal branding.  En le parcourant, j’apprends qu’il s’inspire, entre autres, d’un guide similaire, publié par Feldman Creative. Curieuse, j’ai comparé les deux présentations.

La comparaison est d’autant plus intéressante que le choix des mots retenus pour chaque lettre en anglais et en français n’a rien à voir avec les aléas de la traduction (blog reste blog, content devient contenu, email, influence, media ou questions peuvent se retrouver dans une langue comme dans l’autre).

En fait les termes mis en avant dans chaque langue sont probablement le reflet des différences de perception (culturelles et/ou personnelles) de ce qui est important dans le personal branding, d’un côté ou de l’autre de l’Atlantique.

Je vous laisse découvrir et comparer les deux versions. Pour ma part, je dirais qu’elles se complètent bien !