#hashtag : 10 choses à savoir sur les hashtags

Vous êtes ici:||, Réseaux sociaux|#hashtag : 10 choses à savoir sur les hashtags

#hashtag : 10 choses à savoir sur les hashtags

Le hashtag vient de fêter ses 10 ans d’existence. Facilement repérable sur les réseaux sociaux, le mot-dièse rassemble les internautes de tous horizons autour des principaux événements et tendances de la planète, il traduit et véhicule des émotions fortes et des engagements citoyens. Retour sur un phénomène qui a fait un sacré bout de chemin depuis son lancement presque fortuit.

1. Des origines du hashtag.

Si le premier hashtag sur les réseaux sociaux remonte à un tweet du 23 août 2007, le signe typographique qui le caractérise, le croisillon « # » (souvent appelé à tort dièse, signe avec lequel on le confond « ♯ »),  existe depuis bien plus longtemps que cela. On le retrouve principalement en mathématique et en programmation informatique.

 

2. L’initiateur du hashtag sur Twitter est … un ingénieur de Google !

Lors de son lancement en 2006, Twitter avait un problème d’organisation : les tweets ne pouvaient pas être réunis, fédérés sous une même bannière. C’est alors qu’un utilisateur, Chris Messina, a fait cette simple proposition :

C‘était le truc le plus simple, le plus stupide, qui puisse fonctionner“ nous raconte aujourd’hui Chris Messina, ce qui, avec le recul, pourrait selon lui expliquer pourquoi Twitter a d’abord refusé son idée.

La plateforme a finalement été “forcée“ d’incorporer le hashtag quand elle a acquis et intégré des apps qui utilisaient déjà le concept. Chris dit ne pas en tenir rigueur aux fondateurs : “d’une certaine manière le hashtag est arrivé sur Twitter comme un cheval de Troie“. Il faut encore attendre juillet 2011 pour que le réseau social recommande officiellement l’utilisation du signe dièse sur la plateforme pour regrouper des messages. C’est aussi depuis lors qu’un hyperlien est ajouté au hashtag, rendant son utilisation beaucoup plus simple. (Source : Euronews)

3. HashTag : à quoi ça sert ? 

Un hashtag est un mot-clé (ou tag en anglais) précédé du symbole # (hash en anglais) que les internautes utilisent sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’une balise qui permet de retrouver facilement tous les messages liés à un thème ou à un contenu spécifique.  L’emplacement du hashtag n’a pas d’importance : au début pour attirer l’attention, à sa place naturelle pour conserver la fluidité du message, ou encore à la fin pour prolonger la publication. Il suffit de cliquer sur un hashtag pour avoir accès à tous les billets relatifs à un sujet donné.

4. L’usage du hashtag varie en fonction du réseau social

Lancé sur Twitter en 2007, le hashtag a progressivement été adopté par tous les réseaux sociaux majeurs, mais avec des fortunes diverses.

125 millions de hashtags sont utilisés chaque jour sur Twitter, mais on déconseille d’en utiliser plus de 1 ou 2 par tweet. Par contre, sur instagram, il semble que 11 hashtags soit le nombre idéal pour générer des interactions.  Les usages varient donc d’un média à l’autre.

 

5. Les 3 hashtags les plus populaires de ces 10 dernières années sont

  • #FollowFriday ou #FF (tweeté plus d’un demi-milliard de fois depuis sa création le 16 janvier 2009 – a pour but d’agrandir son réseau Twitter),
  • #NowPlaying ou #NP (utilisé plus d’un milliard de fois pour indiquer un morceau de musique qu’on écoute)
  • #ThrowbackThursday ou #TBT (littéralement « grand déballage du jeudi » – consiste à ressortir et diffuser le jeudi de vieilles photos de soi)

Mais on trouve aussi d’autres Top 5 / 10 / … par pays, par média, par catégorie. En voici un autre, plus orienté politique, société :


5 most popular hashtags of all time par IBTimes

6. Certains hashtags sont devenus des signes de ralliement

Autour d’un événement ou d’une cause. Ils servent de trait d’union entre l’espace numérique et l’espace physique. Ils poussent la foule à sortir ou (ré)agir :

  • #YesWeCan (2008 – slogan rassembleur de Barack Obama)
  • #BeatCancer (2010 – 300 000 mentions sur Twitter – énorme pour l’époque)
  • #ArabSpring (2011 – utilisé entre autres pour coordonner diverses manifestations dans les pays arabes)
  • #JesuisCharlie (2015 – symbôle de la lutte contre le terrorisme – adapté après chaque attentat terroriste – #JesuisBruxelles, #IchbinBerliner, … )

Le hashtag est devenu une manière d’exprimer un mécontentement individuel ou un engagement dans une cause. Ce petit caractère, d’abord introduit pour trier les tweets par sujet, a maintenant son propre pouvoir. En quelques minutes, les voix individuelles exprimant un mécontentement ou une différence d’opinion peuvent constituer une énorme vague de désaccord. En utilisant le hashtag, la communauté en ligne contre-attaque. Bien souvent, les utilisateurs constituent ainsi une résistance qui ne peut être ignorée. Le hashtag est comparable à une manifestation, à la différence qu’il fonctionne plus rapidement et plus globalement. Sa plus grande force : il permet de diffuser largement des idées sans devoir sortir de chez soi. Avoir l’opportunité d’être politiquement actif depuis son domicile est particulièrement pratique dans les pays dans lesquels un régime autoritaire interdit toute forme de manifestation. Le Printemps arabe, par exemple, est considéré comme une révolution en ligne. (source : CafeBabel)

7. Les Hashtags facilitent la recherche et l’engagement

Ils centralisent les messages autour d’un terme bien précis comme :

  • un événement sportif, politique ou autre : # Rio2016 # Brexit #Oscars
  • une catastrophe ou une situation d’urgence : #Aleppo ou #PrayForNice
  • un jour férié ou une fête : #WorldNutellaDay ou #NationalCatDay
  • un sujet de culture populaire : #GameofThrones ou #PokemonGO
  • une action ou une pensée inspirante : #love ou #MotivationMonday

8. Quelques hashtags populaires utilisés par les millenials

  • #igers (pour instagrammers)
  • #swag (pour tout ce qui est stylé ou pour une personne charismatique)
  • #meme (pour tous les phénomènes repris en masse sur le web)
  • #squad (pour les photos de groupes de potes, teams)
  • #mood #instamood #moodoftheday ou #motd (pour réfléter l’humeur du jour)

9. Les marques se sont emparées du phénomène

Elles ont créé leurs propres hashtags pour relayer des événements ou des campagnes publicitaires. En voici quelques exemples mémorables :

  • #LikeAGirl (2014 – marque Always)
  • #PutACanOnIt (2015 – Redbull)
  • #ShareACoke (2015 – Coca Cola lance sa fameuse campagne avec un hashtag et un emoticon dédié)

10. 3 raisons d’intégrer les hashtags dans votre communication sociale

Je vous conseille de vous initier sans tarder à la « science » des hashtags. Saviez-vous qu’un tweet avec hashtags a deux fois plus d’engagement et 55% de Retweets en plus ? 75% des internautes utilisent des hashtags, ils sont donc un excellent moyen de s’engager, d’être plus visible et de savoir ce qui se passe sur Internet.  Et, cerise sur le gâteau, c’est un excellent moyen de repérer les tendances, participer aux débats que les internautes suivent.

Et pour terminer, CoSchedule vous propose 6 conseils pour bien utiliser les hashtags.

By | 2018-04-14T10:51:32+00:00 29 août 2017|Categories: Actus, Réseaux sociaux|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

#hashtag : 10 choses à savoir sur les hashtags

Send this to a friend