Mise à jour :

Chaque jour, des millions d’internautes consultent Google pour trouver un magasin, un produit, un service, un hôtel ou un restaurant près de chez eux. Et 80%  d’entre eux ne consultent que les premiers résultats. En faites-vous partie ? Google My Business vous donne la possibilité de grimper dans les premières places des résultats pour une recherche locale (ce qui représente plus de 30% des requêtes des internautes). Comment vous positionnez-vous sur une requête du type « produit / service / commerce  + lieu » ?  Si vous n’apparaissez pas en bonne position, il est temps de réagir ! 

Google My Business : pour qui, pourquoi ?

Google My Business (GMB) s’adresse à tous les propriétaires d’un commerce ou d’une activité de proximité. Que vous ayez un magasin, un atelier, un restaurant, un centre de formation ou une étude de notaire … le référencement local est un must pour vous.

Vous avez sans doute déjà un site web et vous ne voyez pas ce que Google My Business pourrait vous apporter de plus ? Et pourtant … Un profil GMB renforce votre visibilité et complète avantageusement votre site web.

  • En créant votre fiche entreprise, vous améliorez votre visibilité dans les résultats de recherche et vous tirez profit de Google Maps, l’outil de géolocalisation par excellence. De plus, les coordonnées clés de votre établissement (horaires, adresses, coordonnées de contact, itinéraire, photos, …) seront mieux mises en évidence. Vos clients, mobiles et connectés 24/7,  vous trouveront donc plus facilement.
  • Ne pas utiliser cette vitrine virtuelle vous pénalisera automatiquement puisque vous risquez de ne pas apparaître dans le top 3 des résultats de recherche locale (seuls visibles dans le local pack) sur une requête du type « activité/produit + lieu ».  Laisserez-vous la place à vos concurrents ?

Selon une étude Google dévoilée en 2018, aux Etats-Unis, les requêtes mobiles « à proximité »  qui expriment clairement une intention d’achat ont grimpé de plus de 500% au cours des deux dernières années ». Cet usage ramène en magasin les mobinautes qui arrivent avec une idée précise en tête, et non pas pour flâner.  (JDN)

  • En complétant votre fiche GMB vous contrôlez mieux les données qui apparaissent au sujet de votre établissement. Car, même si vous ne revendiquez pas la propriété de votre commerce physique auprès de Google, un certain nombre d’informations apparaîtront sur vous. En effet, comme le précise Google, il puise ses informations sur votre établissement à 4 sources principales :

Vous : les informations que vous avez ajoutées sur votre établissement – via votre fiche GMB.
Votre site Web : les informations provenant du site Web officiel de votre établissement.
Utilisateurs : Google obtient une grande variété d’informations auprès de ses utilisateurs : avis, évaluations, photos, ou questions.
Sources tierces : les informations provenant d’autres sites en ligne : réseaux sociaux, annuaires, …

  • Google My Business, c’est aussi un moyen supplémentaire d’acquérir de nouveaux clients et d’interagir avec eux.
    En simplifiant la vie de ceux qui vous cherchent, vous leur tendez la main. En quelques clics, ils peuvent vous appeler, trouver le meilleur itinéraire pour arriver chez vous, consulter vos heures d’ouvertures, voire même découvrir vos dernières promotions.
  • Et, cerise sur le gâteau, Google My Business est gratuit et n’est pas difficile à configurer. Il suffit de suivre les instructions données par Google. Alors, qu’attendez-vous ?

Vous auriez tort de vous en priver ! Grâce à votre profil Google My Business, des informations correctes et complètes sur votre activité seront visibles sur plusieurs tableaux :

  • dans le « pack local » (encadré montrant les résultats locaux – avec 3 enseignes mises en évidence)
  • sur Google Maps
  • dans les résultats de recherche organique (référencement naturel)
  • dans le knowledge graph (partie droite des résultats de recherche).

Comme le remarquait Search Engine Land en début d’année, la fiche GMB comme un facteur de classement a progressé de 32 % en un an. L’inscription d’une entreprise sur GMB est maintenant le facteur de classement local le plus important pour une entreprise.

Quand inscrire votre établissement ?

Comme vous le constaterez, dans bien des cas, Google positionne lui-même votre entreprise sur Google Maps, à partir des éléments qu’il aura glané ici et là.

Nous vous recommandons de revendiquer votre établissement au plus vite afin de pouvoir contrôler et modifier le cas échéant les informations qui vous concernent. Vous pourrez par la même occasion ajouter des photos, préciser certains points.

Vous pouvez créer une fiche Google My Business même si votre établissement n’a pas encore ouvert. Vous pourrez ainsi informer vos futurs clients que vous ouvrirez bientôt. C’est un bon moyen de commencer à créer le buzz. Définissez votre date d’ouverture prochaine et indiquez votre adresse et vos horaires d’ouverture. Vous pouvez ainsi commencer à interagir avec votre communauté 90 jours avant la date d’ouverture.

3 étapes pour inscrire votre entreprise sur Google My Business

Pour utiliser Google My Business, vous devez bien sûr avoir un compte Google.  Si vous n’en avez pas, rendez-vous ici et suivez les instructions.

Sinon, accédez directement à la page Google My Business et cliquez sur le bouton vert « commencer« .

Étape 1 : trouver ou créer votre adresse

Dans la nouvelle fenêtre, saisissez le nom de votre établissement. Google vérifie ensuite s’il existe déjà une page sur Maps. Si votre établissement figure dans la liste, cliquez dessus pour continuer. Dans le cas contraire, continuez d’ajouter des informations sur votre établissement pour créer votre fiche.
Bon à savoir : Si votre établissement figure dans la liste, vous verrez peut-être le message « Une autre personne a déjà validé cette fiche ». Si vous êtes le propriétaire de l’établissement, cliquez sur « Revendiquer la propriété » et suivez les instructions à l’écran. Pour en savoir plus, consultez l’article de Google  Ajouter ou revendiquer la fiche de votre établissement.
Un message s’affiche, vous demandant de confirmer que vous êtes autorisé à gérer l’établissement. Si tel est le cas, cochez la case et cliquez sur « Continuer ». Sinon, faites appel à la personne compétente afin de terminer l’inscription avec elle. Après avoir ajouté les informations requises et cliqué sur « Continuer », vous pouvez faire valider votre établissement. Consultez l’article Faire valider la fiche de votre établissement pour savoir comment procéder ensuite.

Bon à savoir : Pour signaler des adresses en double sur Google Maps, cliquez sur le lien Signaler un problème dans les résultats de Google Maps qui contiennent l’adresse (pas dans l’interface Google My Business donc). Ensuite, sélectionnez les options permettant de signaler cet établissement comme étant un doublon.

Étape 2: valider votre entreprise

Avant de pouvoir continuer, vous devez faire valider votre établissement. Cette étape de validation permet à Google de vérifier que les informations en sa possession sont correctes. Seuls les propriétaires ou leurs représentants autorisés peuvent valider et gérer les informations relatives à leur établissement sur Google My Business.

Selon le type d’établissement que vous gérez, il existe un ou plusieurs types de validation.

  1. Validation par téléphone – si vous y avez accès, assurez-vous de pouvoir répondre directement au numéro de téléphone de votre établissement afin de recevoir votre code de validation.
  2. Validation par email – dans l’e-mail de validation, cliquez sur le bouton Valider.
  3. Validation par courrier – Google vous envoie un courrier contenant un code de validation à l’adresse de l’établissement fournie. Ce courrier devrait vous parvenir dans un délai d’une à deux semaines.

Lorsque vous aurez obtenu votre code de validation, cliquez sur Faire valider dans le menu (ou sur le bouton Valider), puis suivez les instructions.

Bon à savoir : Ce n’est qu’à partir du moment où votre établissement sera validé que les mises à jour que vous aurez apportées (coordonnées, descriptions, photos, heures d’ouverture, etc.) s’afficheront sur Google Maps et sur d’autres sites Google.

Étape 3: Compléter votre fiche entreprise

Vous voici enfin propriétaire officiel de votre fiche entreprise Google. Cela vous donne la possibilité de la compléter et de la corriger. Vous pourrez ainsi fournir des données précieuses – et précises – pour aider vos clients potentiels à vous trouver.

Bon à savoir : si vous ne remplissez pas ces informations, quelqu’un d’autre pourrait le faire. De nombreux propriétaires d’entreprise ne se rendent pas compte que n’importe qui peut suggérer un changement (ou « modifier ») une fiche entreprise – et cela inclut vos concurrents… Vous avez donc tout intérêt à vérifier régulièrement les données liées à votre entreprise.

Passons à présent en revue les différentes informations à compléter.

  1. Votre nom
    Il doit être identique au nom réel de votre établissement, tel que vos clients le connaissent et tel qu’il est indiqué sur votre devanture, votre site web et vos documents.
    Astuce : Dans certains cas, il peut être utile d’ajouter un mot clé à votre nom pour préciser votre activité (par exemple « jardinerie Dupont », « Pizzeria Durant », « Bijouterie Merlin », etc.). Mais attention à ne pas exagérer. Google est très strict et clair sur ce qui est autorisé ou pas. Consultez la section aide pour en savoir plus.
  2. Vos coordonnées
    Soyez complet et précis. Indiquez un numéro de téléphone – fixe et mobile – permettant de vous joindre facilement, ainsi que l’adresse de votre site web et votre email.
    Donnez aux internautes tous les outils pour vous contacter rapidement.
  3. Catégories :
    Les catégories permettent à vos clients de vous trouver s’ils cherchent un certain type de produits ou services.  Dans la liste disponible, sélectionnez uniquement les catégories représentatives de votre activité principale. Ce choix est crucial car il doit correspondre aux mots clés les plus recherchés pour trouver votre entreprise.
  4. Heures d’ouverture:
    Si vous avez une enseigne physique, ces informations sont essentielles. Vos clients ne devront plus chercher de midi à quatorze heure pour savoir si vous êtes ouvert ou fermé.
    L’information est accessible et disponible à tout moment.
  5. Sélection de photos
    Des photos ou des vidéos peuvent convaincre les plus indécis à se déplacer. Choisissez des visuels de qualité pour attirer de nouveaux clients en magasin.
    Si vous n’ajoutez pas de photos, Google affichera le plan ou l’image de Google street view (qui n’est pas toujours très pertinente).
    Bon à savoir: En complément de vos photos, vous pouvez également ajouter une visite virtuelle de l’intérieur de votre commerce.
    maison Lanssens Recherche Google
  6. Description de votre établissement:
    Prenez le temps de réfléchir à la meilleure manière de présenter votre entreprise. À la fois synthétique et pratique, cette description doit donner envie de pousser la porte de votre magasin.
    Pensez à y intégrer des mots clés correspondant aux termes employés par les internautes pour vous trouver.

Anatomie d’une fiche Google My Business efficace

Une entreprise qui sait exploiter le plein potentiel de GMB sera récompensée par un surcroît de visibilité bien appréciable. Dans le monde de la jardinerie bruxelloise, la Ferme Nos Pilifs est un exemple en la matière.

En effet, elle a su tirer profit de sa fiche GMB pour :

  • (1) Donner un premier aperçu de son activité (photo) et profiter des liens directs vers son site & Google Maps
  • (2) Mettre en avant les événements à venir
  • (3) Interagir avec ses clients via la rubrique questions / réponses
  • (4) Permettre un appel en direct (envoi sur téléphone)
  • (5) Recueillir et valoriser les avis clients => 1299 avec une moyenne de 4,4/5
  • (6) Publier des informations grâce aux Google posts

4 méthodes pour faire vivre votre fiche Google My Business

Revendiquer la parternité de votre compte GMB n’est qu’un début. Beaucoup d’entreprises locales se contentent de créer et faire valider leur fiche entreprise, puis l’oublient.  Or, plus une fiche est complète et dynamique, mieux elle sera référencée. Et lorsqu’il est utilisé correctement, Google My Business peut entraîner une augmentation des ventes et une meilleure fidélisation de la clientèle.

Google propose plusieurs fonctionnalités intéressantes pour faire vivre votre fiche entreprise.  Examinons-les de plus près.

1. Créer des posts

Un post Google est un message court composé d’un titre, d’un petit texte, d’une image et d’un appel à l’action (optionnel). C’est une façon simple et rapide de partager du contenu pertinent et frais avec les personnes qui vous cherchent. Ce format bien cadré et très visible permet aux internautes de puiser des infos à la source.

Or, bien peu d’entreprises profitent de cette fonctionnalité qui, à l’instar des posts publiés sur d’autres réseaux sociaux, vous aide à promouvoir vos activités, vos produits et services et profite de toute la puissance de référencement de Google.

Bon à savoir : la durée de vie des Google posts est assez courte (7 jours – sauf pour les événements avec date précise). Il vous faudra donc les renouveler régulièrement.

A relire : J’ai testé les Google Posts : un joli coup de pouce aux PME

Google propose 5 clés pour réussir la rédaction d’un post.

  1. Type de post : Réfléchissez à l’objectif de votre post : quel résultat souhaitez-vous atteindre ? Générer du trafic vers votre magasin, faire connaître un nouveau service, promouvoir vos produits ?
  2. Photos/Vidéos : choisissez-les bien pour renforcer votre message et mettre en valeur votre post.
    • Photos : simples, nettes et bien éclairées, avec des couleurs vives et contrastées. Résolution minimale de 400 px de large sur 300 px de haut. Format JPG ou PNG.
    • Vidéos : formats acceptés :  AVI, MP4, MOV, FLV, WMV, MPG, M4V, MKV, M2TS et MTS. Taille maximale = 100 Mo.
  3. Titre : 4 à 5 mots. Maximum 58 caractères.
  4. Description : Maximum 1 500 caractères. Longueur idéale : entre 150 et 300 caractères.
  5. Call-to-action : Ajoutez un bouton « Achetez », « Réservez en ligne », « En savoir plus », « Appelez » ou « Visitez » qui fera le lien vers votre site web, un blog, une landing page, …

Les posts publiés  s’affichent à la fin de votre fiche entreprise. Jusqu’à huit posts peuvent s’afficher, du plus récent au plus ancien. Le plus souvent, ils s’affichent lorsqu’un internaute effectue une recherche sur le nom de votre entreprise. Ils peuvent être partagés sur Facebook, Twitter, via e-mail…

2. Partager des photos

Ajouter des photos de votre activité, de vos produits ou de vos événements est une excellente manière de créer le buzz.

Sachez que, de toute façon, si vous ne mettez pas de photo sur votre fiche, Google s’en chargera pour vous. Vous serez alors représenté soit par une image de Google Street View, soit par une photo ajoutée par un internaute. Et ce ne sera peut être pas la photo la plus représentative !   

Or, selon Google, les établissements avec photos enregistrent 42 % de demandes d’itinéraires vers leur adresse et 35 % de clics vers leurs sites Web de plus que les établissements qui n’ont pas de photos.

Alors, à vos appareils photo ! Outre le logo et la photo de couverture, vous pouvez publier des photos de produits et d’événements pour tenir les clients informés de votre actualité. Si vous avez un site Web, vous pouvez réutiliser les photos qui s’y trouvent en les publiant également sur votre fiche à l’aide de Google My Business.

Bon à savoir : les photos doivent faire au moins 720 pixels de largeur pour 720 pixels de hauteur, et être au format JPG ou PNG

3. Encourager et gérer les avis clients

Google encourage les propriétaires d’entreprises à demander à leurs clients de donner leur avis en ligne. Les évaluations en ligne apparaissent dans le cadre de votre fiche entreprise, dans Google Maps et dans le Knowledge Panel.

Échangez avec les utilisateurs en répondant aux commentaires qu’ils publient concernant votre établissement.
Le fait de répondre aux avis montre que vous valorisez vos clients et les commentaires qu’ils font sur votre établissement. Les avis positifs et de qualité laissés par les utilisateurs contribuent également à l’amélioration de la visibilité et augmentent la probabilité que des clients potentiels se rendent dans votre établissement.

Bon à savoir : Seules les personnes disposant d’une page validée peuvent répondre aux avis des clients. Les réponses que vous publiez en tant que propriétaire vous permettront d’établir des relations avec vos clients et seront visibles de tous. Google vous invite à rester courtois et prodigue quelques conseils pour répondre aux avis négatifs.

4. Analyser et améliorer votre profil GMB en continu

Un fois connecté à votre compte GMB, vous pouvez gérer le profil de votre établissement directement dans la recherche Google. En faisant une recherche sur votre nom d’établissement, un tableau de bord apparaît avant les résultats de recherche organique.

Un menu simple s’affiche ainsi que quelques suggestions d’améliorations. Vous pouvez ainsi très facilement :

  • ajouter ou corriger des informations sur votre établissement => Modifier infos
  • publier des posts pour nourrir l’intérêt de vos clients => Créer un post
  • partager des photos pour vous démarquer de vos concurrents => Ajouter une photo
  • afficher les avis de vos clients et y répondre => Avis
  • créer une annonce pour promouvoir votre commerce avec Google Ads => Créer annonce

 Seuls les propriétaires et les administrateurs des profils d’établissement peuvent voir ce tableau de bord.

Google recommande de saisir et de mettre à jour régulièrement vos informations, y compris les horaires d’ouverture exceptionnels pour les congés ou les jours fériés.
Vos clients potentiels peuvent ainsi connaître vos disponibilités et se rendre en toute confiance dans votre établissement sans craindre qu’il ne soit fermé. Découvrez comment modifier les horaires.

Sur votre page Google My Business, vous avez accès à un tableau de bord plus complet. Prenez le temps de passer en revue les différentes rubriques et de les compléter au maximum.  Pensez aussi à consulter régulièrement vos statistiques.

En conclusion

Google My Business est un outil précieux et gratuit qui place des informations commerciales clés devant les yeux de clients potentiels qui recherchent vos produits, services ou solutions.

Google My Business booste votre référencement local , il vous donne la possibilité de communiquer avec vos clients par le biais de commentaires ou de messages et il vous fournit des informations utiles sur le parcours d’achat de vos clients. Vous seriez vraiment sot de ne pas en profiter !