Septembre rime avec rentrée scolaire, un moment d’émotion pour les parents comme pour les enfants, mais c’est surtout, pour bien des entrepreneurs, synonyme de reprise à plein régime.  C’est aussi le moment idéal pour une opération séduction auprès de vos clients et prospects. 

Après le creux des vacances,  on met un coup d’accélérateur et on prépare activement les derniers mois de l’année. Foires et salons, lancements de produits et actions spéciales, journées portes ouvertes, etc.  Tout cela redémarre sur les chapeaux de roues !

Si ce n’est déjà fait, il est temps d’activer tous vos canaux de communication, pour soutenir vos efforts. L’enjeu est de taille …

  • ne pas être visible, c’est laisser le champ libre à vos concurrents ;
  • ne pas communiquer revient à enfermer vos produits et services au fond du placard ;
  • ne pas relancer vos clients, c’est prendre le risque qu’ils aillent voir ailleurs.

Bref, ne pas communiquer en cette période de rentrée est vraiment une mauvaise idée !  Et si vous ne savez pas par où commencer, voici quelques idées, faciles à mettre en œuvre et pas trop onéreuses.

Quelques idées pour relancer votre communication

1. Soyez visible et accessible là où se trouvent vos clients

  • La majorité de vos clients commencent leur processus d’achat en ligne. De quand date la dernière mise à jour de votre site web ?
  • Les clients sont mobiles, bien informés et peu patients.  Comment répondez-vous à leurs attentes ? Votre site est-il mobile ? Êtes-vous présents sur les réseaux sociaux ?

Mes conseils:

  • Profitez de la rentrée pour mettre à jour votre site et lui donner un look plus dynamique (surtout s’il y a longtemps qu’il n’a plus été mis à jour).
  • Donnez un coup de projecteur sur  votre produit phare.
  • Misez sur du contenu dynamique: créez une vidéo, un jeu ou faites parler vos clients.
  • N’oubliez pas les call-to-action (appel à l’action). Il ne suffit pas d’avoir un site ou de créer du contenu, il faut aussi inciter vos lecteurs à passer à l’action.
  • Invitez vos clients à une démonstration gratuite ou à une visite de votre entreprise. Rien de tel pour créer des liens, à peu de frais, à provoquer les réactions et les conversations autour de vos produits. C’est aussi l’occasion de communiquer votre passion et de montrer votre savoir faire.

2. Dites merci

La rentrée peut être l’occasion de remercier vos clients fidèles en leur proposant des offres exclusives. C’est bien connu, vendre à un client existant est plus facile que d’acquérir un nouveau client. Profitez-en ! Présentez-lui des produits en avant-première, offrez-lui un bonus pour tout achat effectué pendant le mois de la rentrée, etc.

Et si vous n’avez pas de programme de fidélité, c’est le moment  d’y songer. Car même en B2B le principe de fidélisation du client est vital.  Prenez soin de vos clients, ils adorent cela et ils vous le revaudront tôt ou tard (soit en vous recommandant à leurs connaissances, soit en continuant à acheter chez vous).

À (re)lire : Merci : mot-clé d’un art de vivre réinventé

3. Surprenez vos clients et prospects

Les offres spéciales sont bien sûr toujours appréciées mais il faut éviter qu’elles mangent votre marge bénéficiaire ! Variez vos promotions : il n’y a pas que les diminutions de prix. Testez différentes pistes: des accessoires gratuits en complément d’un « gros investissement », des « upgrade » de service à un tarif avantageux (cela vous permet de recontacter des clients qui ont déjà acheté chez vous), des packages VIP, etc. Le secret : bien connaître sa base client et segmenter correctement son offre !

Si vous connaissez suffisamment vos clients, vous pouvez proposer des cadeaux personnalisés (à l’occasion d’une date anniversaire ou à l’occasion d’un nouvel achat).  Aujourd’hui, les gadgets technologiques sont des primes prisées, tout comme les city-trips … ou pourquoi pas un objet en impression 3D ? Vos concurrents y ont déjà pensé ?  Qu’à cela ne tienne, soyez plus malin qu’eux !

Choisissez des méthodes et des canaux inhabituels pour votre secteur : regardez ce qui se fait autour de vous, dans d’autres domaines, et adaptez le à votre secteur. L’inattendu est toujours payant !

À (re)lire : Réinventez le marketing par l’objet.

4. Inspirez et motivez

Oubliez la vente pendant quelques instants. Pensez échanges humains. Aidez vos prospects, formez-les, organisez des séminaires, des démonstrations, prodiguez leur des conseils pour améliorer leur business, partagez vos trucs et astuces. Bref, communiquez votre passion du métier.

  • Soyez viral : Si ce que vous partagez passionne votre communauté, elle le relaiera et créera le buzz autour de vous. Quel meilleur moyen de relancer la machine commerciale !
  • Soyez social : Les prix ne font pas tout. Imaginez dans votre secteur, un système semblable à celui des grandes surfaces qui reprennent des vieux cartables contre un bon d’achat et y ajoutent une dimension sociale en redistribuant ce qui aura été récolté à une association caritative.

À (re)lire : Avez-vous adapté votre stratégie commerciale ?

5. Renouvelez-vous

Qui dit rentrée, dit nouveautés, changements, innovations. Qu’avez-vous de neuf à proposer à vos clients ?

  • Si vous avez de nouveaux produits et services, c’est le moment d’en parler sur tous les canaux (mais sans lasser) …
  • Si vous n’avez pas de nouvautés, il faudra trouver un angle pour quand même faire parler de vous.
  • Y a-t-il des nouveautés dans votre secteur ? Nouvelle technologie, nouvelle législation : comment l’abordez-vous ? êtes-vous en avance sur vos concurrents ? Dites-le !
  • Montrez que votre entreprise bouge et se renouvelle !  Vous décidez de démarrer un blog ou d’être présent sur les médias sociaux ; faites le savoir.

En conclusion

Quelles que soient les actions que vous préparez, l’important est de communiquer par tous les moyens à votre disposition. Dans votre commerce ou votre entreprise (vitrine, affiche, présentoirs), par email, via la rubrique ‘actualités’ de votre site, dans votre blog ou sur les réseaux sociaux, sans oublier bien sûr les publicités web, sociales ou mobiles.

Les possibilités sont multiples. Tout dépend du temps et du budget que vous y consacrerez.  Mais une chose est sûre : si vous ne communiquez pas, un concurrent le fera.  Et si le client ne vous voit pas ou ne vous entend pas, il ne risque pas de venir chez vous.  A vous de jouer !