Réflexion du vendredi | 7

Antoine de Saint-Exupéry disait « L’homme n’est qu’un nœud de relations. »

Autrefois, dans le monde des affaires, on se rencontrait en personne et on échangeait des cartes de visite. Aujourd’hui, Internet et les réseaux sociaux ont pris le relais et réseauter se fait de plus en plus souvent à distance.

La manière a changé mais l’objectif reste le même. Nouer ou entretenir des relations, échanger et partager reste toujours aussi important. Certes la gestion d’un réseau n’est pas un long fleuve tranquille. C’est plutôt une route sinueuse, qui requiert patience, investissement personnel et perspicacité, ainsi que le suggère cette chronique d’Hervé Bommelaer sur le site courrier cadres.

[box]

Les piles et les ampoules du réseau

Dans l’activation du réseau, le premier bon réflexe consiste à éloigner les 10 % de toxiques, ces êtres malfaisants qui nous enfoncent la tête dans la terre avec leurs discours alarmistes ou négatifs.

Le deuxième réflexe est de rechercher les conseils, les 90 % de personnes bienveillantes.
Dans cette catégorie, on trouve quatre types d’individus : les “neutres”, les “gentils”, les “piles” et les “ampoules”.

Les “neutres” vous reçoivent courtoisement, vous écoutent et regrettent de ne pas pouvoir vous aider.

Les “gentils” essayent de vous aider du mieux qu’ils peuvent en vous donnant des conseils et des contacts. Ils font bien leur travail de tremplin.

Les “piles”, ce sont ces individus qui, en plus de bons conseils et de contacts, ont le don de vous donner de l’énergie. À leur contact, on se sent soudain plus confiant dans l’avenir et plus déterminé à réussir.

Les “ampoules”, quant à elles, sont ces personnes qui ont le talent de nous éclairer en nous donnant des idées et des perspectives. Ils jouent souvent le rôle d’un déclic. À leur contact, les problèmes se résolvent, les perspectives se dessinent plus clairement, les hésitations s’envolent et les projets aboutissent.

Dans une période difficile, plutôt que rester cloîtré chez soi ou dans son bureau, il convient, plus que jamais, de sortir de son cocon et d’utiliser le réseautage pour aller à la recherche de ces piles et de ces ampoules.[/box]

Source: courriercadres.com