Que vous soyez indépendant, TPE ou PME, ne pas avoir de site web est une erreur impardonnable, quel que soit votre domaine d’activité. Pourquoi? Parce que Google a remplacé les annuaires papier et parce que les consommateurs cherchent l’information et les produits sur le web avant de consulter un vendeur.

Pour autant, tous les sites web ne se valent pas et toutes les propositions des agences web – même si elles ont pignon sur rue – ne garantissent pas le succès. Tant s’en faut! 

Un site: vitrine de l’entreprise, oui mais…

Qu’est-ce qu’une vitrine? Traditionnellement, c’est l’espace d’un magasin visible depuis la voie publique. Elle montre les produits en vente dans ce commerce.

« Emballage, fenêtre, ou paroi, le verre fonde une transparence sans transition : on voit, mais on ne peut toucher. La communication est universelle et abstraite. Une vitrine, c’est féerie et frustration mais aussi information qui est la stratégie même de la publicité. » Jean Baudrillard

Sur le web, votre vitrine c’est votre site. Et si la fonction première de votre site est bien, comme pour la vitrine d’un magasin, de montrer, elle doit aussi donner envie de rentrer dans le magasin. Vous l’aurez compris, votre site doit aller plus loin que la simple séduction.  Car, si beau soit-il, le design ne fait pas la valeur du site web, il n’en est qu’une composante parmi d’autres.

Pour savoir si votre site est susceptible d’amener le client (ou l’internaute) à rentrer dans votre magasin (ou à prendre contact avec vous), voici une série de questions à se poser:

  • Votre site est-il la version web de votre plaquette commerciale?
  • Votre site comporte-t-il de 5 à 10 pages statiques mises en place il y a quelques années?
  • Vous n’avez plus touché à votre site depuis sa création.
  • Vous n’avez jamais regardé les statistiques de fréquentation de votre site.
  • Vous recevez très peu de demandes via votre site.
  • Vous ne savez pas ce que les internautes en pensent.

Si vous avez répondu OUI à la plupart des questions et affirmations ci-dessus, il est grand temps d’agir. Car, un site qui ne pousse pas les internautes à passer à l’action (pour demander une info, une offre ou une démo) ne sert à rien!  Vous avez perdu votre temps et dépensé votre argent en vain.

Que vous soyez un indépendant ou une petite entreprise locale ou encore une PME en pleine croissance, vous avez un but commun: trouver de nouveaux clients et fidéliser les clients existants.

La dynamique d’une présence web

Certes, le site vitrine présente votre entreprise, informe sur vos services et met en valeur vos produits. C’est un bon début mais cela ne suffit pas!

Si l’on reprend la comparaison avec le magasin physique, l’utilité de la vitrine saute aux yeux: séduire les clients pour qu’ils achètent !

Ce que toutes les agences web qui vendent des sites vitrine vous diront:

  • Un site montre que vous est un professionnel moderne
  • Un site vitrine vous rend visible aux yeux des consommateurs connectés
  • Votre site vous amènera de nouveaux clients

Ce que beaucoup d’agences web oublient de vous dire:

  • La qualité du contenu de votre site est primordiale. Structurer et penser son contenu en fonction de l’utilisateur ne s’improvise pas. Ce travail n’est pas inclus dans le prix des packs web. Et trop d’agences se bornent à insérer votre contenu dans les pages créées. Donc, pas d’optimisation et pas de réflexion sur la pertinence du contenu que vous leur livrez.
  • L’ajout régulier de contenu frais est indispensable. Si vous n’avez pas le temps ou la volonté de vous en charger, il faudra prévoir un budget pour ce poste.
  • Sans travail sur le référencement, sur les mots clés et sur le maillage de liens, vous aurez peu de chance d’apparaître en tête des recherches Google.  Et ce budget n’est pas non plus prévu dans les offres de base.
  • Sans promotion, via les réseaux sociaux ou via des emailings, votre site restera une île isolée au milieu d’un océan d’informations et d’une multitude d’autres sites.

Bref, vous aurez payé entre 500 et 5000€ (en une fois ou en plusieurs mensualités – faites toujours le calcul total) pour pas grand chose! Si vous voulez rester crédible, il vous faudra très rapidement ré-investir dans une vraie stratégie web.

Mais me direz-vous, j’ai un joli site qui explique qui je suis et ce que je fais. Sans doute, mais réfléchissez un instant et posez-vous les vraies questions:

  • Si votre site a plus de 2 ans, son design risque fort d’être dépassé  et il n’est pas adapté pour les usages nomades. Or, le nombre de personnes qui consultent les sites à partir d’appareils mobiles ne cesse d’augmenter. Vous vous coupez donc de toute une partie de votre public.
  • Si votre site a moins de dix pages, vous aurez peu de chance d’apparaître dans les résultats de recherches sur les mots clés pour votre secteur d’activité. Vous pouvez bien sûr viser des mots clés très spécifiques et locaux – mais cela implique une connaissance fine des règles changeantes du référencement.
  • Si vous n’avez pas ajouté de contenu les 6 derniers mois,  le trafic vers votre site peinera à décoller. Et c’est normal, les internautes n’y reviendront pas (puisque rien ne s’y passe).  Et comme il y a peu d’informations susceptibles de drainer du trafic, vous attirerez peu de nouveaux visiteurs.

Voilà pourquoi un site vitrine ne peut être qu’un point de départ.  Il doit impérativement s’inscrire dans une stratégie de communication web globale, dans une volonté de rester visible et crédible sur le net, dans un effort continu de dialogue et d’interaction avec votre public cible.

Votre site web doit être vivant. Il doit être le pendant virtuel de l’activité réelle de votre entreprise. C’est pour cela qu’il est si important de s’y montrer actif et entreprenant. Il en va de votre crédibilité!

Vous pensez ne pas avoir de contenu à ajouter régulièrement sur votre site? C’est ce que j’entends très souvent. Détrompez-vous! Il y a toujours quelque chose à dire quel que soit votre domaine d’activité.  Vous en savez, par définition, plus que vos clients. Alors, distillez ce savoir à travers un blog ou sur votre site.  

Avoir un site dynamique n’implique pas nécessairement de dépenser des sommes astronomiques. Mais cela exige toujours d’avoir mûrement réfléchi à sa vision de l’entreprise ; d’avoir une vraie volonté de communication active et la persévérance pour l’entretenir régulièrement.

En conclusion

Créer une présence web de valeur ressemble plus à  un marathon qu’à un sprint. Cela demande entrainement régulier et endurance.

Et, comme pour le marathon, pas besoin d’investir dans du matériel sophistiqué pour réussir, il faut avant tout un bon équilibre énergétique (se concentrer sur l’essentiel: attirer des clients), une motivation sans faille et un mental d’acier.

Et maintenant, à vous de jouer!

Crédit photo: createmultimedia