C-Marketing, oui, mais encore …

Nul besoin d’une paire de lunette pour constater qu’il y a, non pas un, mais quatre C, étroitement entrelacés et joyeusement colorés dans le logo de C-Marketing. Ces quatre C sont en fait aussi indissociables que les 4P du marketing traditionnel. Hasard ou espièglerie de graphiste ? Pas du tout!

Ils sont le reflet d’une nouvelle manière d’appréhender le marketing et le monde de l’entreprise. L’affirmation d’une vision et d’un engagement à défendre des valeurs positives et optimistes. Ils dessinent un itinéraire qu’il convient d’aborder dans le bon sens !

La première étape de tout voyage implique de changer ! Changer de lieu, d’attitude et d’habitudes. Ce mouvement intérieur est parfois provoqué par des événements extérieurs -économiques, politiques ou sociaux- qui nous irritent ou nous déboussolent. La démarche doit néanmoins être réfléchie et volontaire: il s’agit d’ouvrir son esprit, de sortir de la routine et de (se) réinventer. En marketing, cela implique d’appréhender les relations commerciales sous un angle différent, de s’adapter à une réalité en mouvement.

Ce changement initial évolue, tout naturellement, vers une phase d’extériorisation. Il est vital de communiquer, de tester et valider la nouvelle approche. La communication est source d’échanges, elle devient passage de témoin, révélateur. Et le contexte dans lequel le message inital se transmet est essentiel. De lui dépend la propagation du mouvement de départ. En marketing, il s’agit de passer du monologue des marques à un véritable dialogue avec les clients, à un authentique échange d’informations et d’émotions. L’interaction est primordiale.

La communication est la base de toute vie en groupe. Quelle que soit sa taille ou son type, le groupe se fonde sur le partage et il s’enrichit des diversités. Pour grandir et progresser, chaque membre de la communauté doit pouvoir collaborer, càd participer activement à l’échange des biens, des connaissances, des talents et des expériences. Chacun y trouve ainsi son intérêt et contribue volontairement et activement au développement et au bien-être commun. C’est ce que la technologie appelle la logique « open source » et que le nouveau marketing doit intégrer: chacun devient ambassadeur et la valeur d’une entreprise dépend de l’implication de chacun de ses membres.

Dans ce nouveau contexte participatif, la transparence et la loyauté sont essentielles pour permettre à chacun de créer, librement,  des  biens, des services et des produits qui s’inscrivent dans une dynamique de progrès et tendent vers un nouvel équilibre et une meilleure qualité de vie. Le marketing devient alors un formidable vecteur, non seulement de profit et de croissance, mais aussi et surtout d’harmonie et de perennité pour l’entreprise et la société.

Ainsi réinventé, le marketing remet l’humain au cœur des relations avec les clients, les employés, les partenaires et les concurrents. Il s’attache à changer les mentalités, à communiquer ouvertement et dynamiquement, à promouvoir la collaboration à tous les niveaux et  à favoriser la création de valeurs pérennes.