Au commencement il y a … votre identité

Parce que la création d’une entreprise est souvent le résultat d’un rêve ou d’un cheminement personnel, parce que les investisseurs financent des individus bien plus que des idées et parce que les clients achètent à des personnes avant de plébisciter des marques, c’est bien vous -votre personnalité, votre aura – qui serez le premier moteur de  la réussite de votre entreprise.  Et la force, l’authenticité et la cohérence de votre identité augmenteront vos chances de succès.

Car, aujourd’hui, pour paraphraser Fadhila Brahimi, dans Moi 2.0 prendre en main son avenir professionnel, c’est prendre en main son image dans la rue comme sur le web et dans  les réseaux sociaux. 

Créer « sa marque personnelle » est un acte fondateur de l’aventure entrepreneuriale qu’il ne faut surtout pas négliger. Il se déploie en trois temps :

  • Le temps du connaître qui vous force à définir  vos objectifs, à délimiter votre univers de marque – vos valeurs, votre vision, vos passions – et à cerner vos forces et votre expertise.
  • Le temps du faire connaître qui vous pousse à identifier vos cibles et vos concurrents pour mieux construire votre différence et élaborer une communication unique et pertinente.
  • Le temps du reconnaître, enfin, qui s’alimente et se cultive  dans la durée, à travers les réseaux et les communautés où se construisent votre e-réputation et votre notoriété.

Le but ultime est donc bien de valoriser et pérenniser votre marque personnelle de telle manière que les gens se souviennent de vous lorsqu’ils auront besoin de vos produits ou services.

Ensuite seulement vient la marque de votre entreprise

Lorsque vous aurez clairement défini vos propres objectifs, développer une image de marque forte et pertinente pour votre société coulera de source.  Tout naturellement, le logo, le message et le positionnement de votre entreprise deviendront le reflet de ce qui vous anime, vous, en tant que dirigeant.  C’est de la qualité de votre réflexion initiale que dépendra la cohérence de votre image puisque c’est ce travail en amont qui vous permettra de traduire une idée et une passion en un message unique et percutant.

Comme l’explique Catherine Kaputa dans son  livre Breakthrough Branding: How SMART ENTREPRENEURS and INTRAPRENEURS Transform a SMALL IDEA into a BIG BRAND, créer sa marque consiste à bâtir une identité reconnaissable et à l’associer à des avantages et des conséquences positives.

7 stratégies pour se positionner et développer sa marque:

  1.  Soyez percutant. Faites converger marque personnelle et marque professionnelle en vous « appropriant » un attribut clé de votre activité. Chaque produit ou service possède des attributs spécifiques qui sont importants pour les clients: facilité, rapidité, fiabilité, qualité du service client, etc.  (ex : Volvo = sécurité).
  2. Dominez votre segment (même si vous devez le créer) Les petites marques qui percent sont celles qui ont trouvé une « petite » idée qui comble un manque  un besoin sur le marché qui n’a pas été rempli avant – et qui continuent à le combler mieux que quiconque. Si vous dominez votre marché, les concurrents qui vous imiteront ne feront qu’amplifier votre rayonnement. (ex: Apple et l’Ipad ou Ikea et les meubles en kit).
  3. Voyez grand. Les entreprises qui voient grand profitent d’un effet de levier qui propulse leur marque plus rapidement. Les entreprises technologiques l’ont bien compris, qui élaborent un produit de base, tels des logiciels, auquel elles ajoutent une infinité de variantes presque sans frais supplémentaires. Basez votre business model  sur des systèmes et non sur des gens. (ex : Google )
  4. Enchantez vos clients. Ce sont vos clients qui décident s’ils vous aiment et vous recommandent.  Soyez donc excellent dans votre relation client. Car, selon Guy Kawasaki, des clients enchantés élèvent votre marque, comme s’ils soutenaient une bonne cause. (ex :  Starbucks réinvente les coffee shops)
  5. Transformez chaque employé en un « agent de croissance ».  Gardez tout le monde concentré sur un objectif clé et trois résultats mesurables, afin que le «business as usual » ne soit jamais une option. Entourez-vous de gens plus malins que vous et déléguez au fur et à mesure que vous grandissez.  (ex: Innocent – les fruits tout nus)
  6. Trouvez le juste équilibre entre innovation et fidélité à la marque. Si vous ignorez l’innovation et vos concurrents, vous serez rapidement dépassé. Mais trop d’innovation risque d’inquiéter vos clients et d’épuiser vos ressources. Pour rester fidèle à votre marque, utilisez l’innovation ouverte et faites participer vos clients dans ce processus. (ex : Coca-Cola)
  7. Rebondissez à chaque opportunité. Parfois, un soupçon de chance après une mauvaise passe peut propulser votre entreprise et la transformer en marque gagnante. La période de démarrage (parfois appelée «vallée de la mort ») est votre moment le plus vulnérable, mais aussi le plus prometteur.

L’esprit d’entreprise et le branding ne sont pas des sciences. Devenir un créateur de marque, à titre personnel et professionnel, est  un apprentissage de tous les instants. C’est un art en constante évolution, sans formules faciles.

De nos jours, un entrepreneur ne peut pas se permettre de se cacher derrière un site impersonnel ou dans le coin d’un bureau. Les réseaux d’affaires, les médias sociaux et les blogs connectent vos clients les uns aux autres et à vous-même, 24h sur 24, sept jours sur sept. Si vous n’avez pas pris en main votre marque, quelqu’un d’autre s’en chargera – et il y a peu de chance pour qu’il le fasse comme vous l’auriez souhaité. Voulez-vous prendre le risque de devoir corriger une impression négative?

SourceForbes