Avez-vous l’impression que votre marketing s’essouffle? Avez-vous le sentiment que les clients vous filent entre les doigts? êtes-vous découragé face au nombre croissant de technologies que vous ne maîtrisez pas?    Si c’est le cas, respirez un grand coup, le temps d’évaluer l’efficacité réelle de vos actions commerciales … et de passer à l’action!  Car aujourd’hui, plus que jamais, pour que votre business soit au top, vous devez muscler votre stratégie marketing.

En 2012 le commerce a profondément changé: les ¾ de la population sont en ligne, 40% font des achats sur Internet et près de 40% des Belges ont un compte Facebook.  Il est donc urgent d’en prendre conscience et d’adapter votre approche client si vous voulez garder la forme.

# 1 – Musclez votre contenu

Au cœur du marketing, il y a le contenu. De préférence riche et varié, régulièrement nourri et mis à jour. Fini les seules fiches produit ou plaquettes de présentation pour convaincre le client. Il s’agit désormais de partager votre passion, de faire connaître votre savoir-faire pour construire votre réputation mais aussi et surtout d’être à l’écoute et d’échanger avec vos clients.

Tout cela prend du temps bien sûr. Alors, voici quelques astuces pour muscler votre contenu en douceur :

  • Faites des variations sur un même sujet, présentez-le sous différents angles dans différents medias (sur votre site bien sûr mais aussi dans les réseaux sociaux, sous forme de fiches, dans une newsletter, etc.). Attention toutefois au piège du simple copier-coller !
  • Récoltez, filtrez et partagez les meilleurs articles de votre veille  (sur les dernières tendances de votre secteur, des trucs et astuces glanés sur le net, les publications de vos clients ou fournisseurs, etc.)
  • Générez du trafic vers un contenu plus ancien mais toujours pertinent, en publiant de brefs rappels et des mises à jour.

# 2 – Ne négligez pas l’échauffement

Vous connaissez tous l’expression «il faut marcher avant de courir ». Il en va de même pour votre stratégie de marketing en ligne. Avant d’entamer un marathon d’e-marketing, laissez-vous conseiller par des experts et établissez un plan clair et précis qui vous aidera à monter en puissance pour atteindre vos objectifs.

  • Soyez à l’écoute de vos clients et partenaires afin d’identifier leurs habitudes et leurs préférences en ligne
  • Testez différentes solutions et différents canaux pour trouver la bonne formule pour votre business et le ton qui convient à chaque conversation et média.
  • Observez vos concurrents et adoptez les tactiques gagnantes.

# 3 – Optez pour un jogging e-marketing

Une fois votre stratégie marketing définie, l’entraînement peut commencer.  Mais attention, comme pour le jogging, il y a certaines règles à respecter :

  • Fixez-vous des objectifs accessibles. Rien ne sert de brûler les étapes et d’épuiser vos forces dès les premières sorties. En e-marketing comme en sport, l’endurance et la régularité sont les clés du succès.
  • Soyez attentifs à vos performances et modifiez votre programme si nécessaire.
  • Ne vous surestimez pas et respectez les consignes sinon vous pourriez être victime d’un mauvais buzz qui vous mettrait hors circuit pendant des semaines!

# 4 – Variez les exercices

Pour éviter la monotonie et le désintérêt, songez à varier les exercices. Même si certains types de de contenu sont fort appréciés, ne construisez pas toute votre stratégie autour d’une seule tactique. Aujourd’hui nous devons non seulement personnaliser les exercices mais aussi varier les méthodes et les outils pour attirer le plus grand nombre de clients.

Les formes de contenu qui peuvent faire partie d’un programme d’e-marketing sont multiples. Elles comprennent par exemple:

  • des études de cas, des témoignages clients, des articles de fond
  • des vidéos, des images et des infographies
  • des mises à jour de vos statuts Facebook, LinkedIn et des tweets
  • des webinaires, des livres blancs, des fiches métier
  • des coupons, des promotions via QR codes
  • des e-Newsletters, des landing pages, des mini-sites
  • des comptes-rendus de conférences, des récits d’événements

# 5 – Ne reprenez pas vos mauvaises habitudes

Il y aura forcément des moments où vous aurez envie de tout abandonner et de retourner à vos vieilles habitudes. N’en faites rien!  Intégrer la dimension 2.0 dans vos pratiques marketing est un travail de longue haleine qui demande beaucoup d’assiduité et de persévérance.

Assurez-vous donc du soutien de collègues et de partenaires. Encouragez-vous mutuellement et échangez les bonnes pratiques qui vous permettront d’atteindre vos objectifs.

De toute façon, si vous traversez une mauvaise passe, dites-vous que ce n’est que passager: le nombre de visiteurs de votre site a baissé, l’engagement sur les réseaux sociaux ne décolle pas, vous avez l’impression de prêcher dans le désert … ce n’est en aucun cas une raison pour arrêter. Que du contraire! Observez ce qui marche et ce qui ne marche pas et demandez-vous pourquoi. Et si vous  ne trouvez pas la réponse seul, faites-vous aider par des spécialistes.

De plus, chaque fois que cela s’avèrera nécessaire, n’hésitez pas à modifier ou effectuer des petits réglages par rapport à votre plan initial. L’important est de rester en mouvement, dans une démarche d’amélioration constante et de garder le cap sur l’objectif de départ.

# 6 – Suivez vos progrès

Comme pour tout entraînement sportif, vous devrez sans cesse mesurer vos performances si vous voulez vous améliorer. Le monitoring est donc une étape critique – trop souvent négligée –  du processus marketing. Sans indicateurs et outils de mesure appropriés, vous ne pourrez efficacement poursuivre et répéter votre programme.

Définir une série d’objectifs et des critères de référence vous permet d’évaluer les progrès réalisés, d’évaluer les points forts mais aussi les faiblesses de votre travail de revitalisation.

# 7 Ne vous attendez pas à des résultats immédiats

Quoi qu’en dise les publicistes, vous ne retrouverez pas une forme olympique du jour au lendemain. Amener votre stratégie marketing au plus haut niveau est une démarche qui prendra un certain temps.

Le temps qu’il faut pour engranger des résultats probants varie en fonction du secteur – B2B ou B2C – et de votre public cible. Ne vous découragez pas, si vous gardez le cap de votre nouvelle stratégie marketing les résultats suivront. C’est garanti !

 

Même si certains «exercices» sont plus faciles à dire qu’à faire, je suis convaincue qu’il est temps de changer et d’agir. Il en va de la santé de votre entreprise. Et si vous avez besoin d’aide, faites appel à un expert.

 

Source: Toprankblog